Abandonné depuis quelques années, la voie ferrée à Dolbeau-Mistassini sera remise en service pour permettre à Résolu de transporter par train son papier fabriquer à sa papetière.

Le transport par train de retour à Dolbeau-Mistassini

Le transport de marchandises par train va reprendre à la papeterie de Produits forestiers Résolu de Dolbeau-Mistassini.
La papeterie va pouvoir baisser ses coûts d'expédition en utilisant le train.
Une entente est survenue entre la multinationale et le CN pour remettre en état les rails du tronçon qui relie la municipalité à Normandin. Le CN avait délaissé le service il y a quelques années prétextant un manque de rentabilité. La ligne de chemin de fer n'était plus entretenue depuis 2009, à la suite de la fermeture de l'usine. Lors de sa réouverture, le service proposé par le CN ne répondait pas aux exigences de Résolu.
«C'est une très bonne nouvelle pour notre entreprise. Nous allons pouvoir expédier une grande partie de notre papier par train, ce qui va réduire de façon appréciable nos frais de transport. L'usine va être encore plus concurrentielle», a déclaré le porte-parole de Résolu Karl Blackburn.
C'est au mois d'août que la ligne de chemin de fer sera prête et que les premiers wagons vont être remplis de papier pour être expédiés un peu partout en Amérique du Nord. «Nous avons des investissements à faire ainsi que le CN pour rendre le tout opérationnel. Le but est d'avoir un service stable et efficace», a-t-il ajouté.
Du côté du CN, le porte-parole n'a pas voulu confirmer l'information. « À ce point si, je n'ai rien à vous offrir sur cet enjeu, car nous ne commentons pas les discussions que nous avons avec nos clients », a mentionné Jonathan Abecassis.
Karl Blackburn n'est pas en mesure de préciser le tonnage qui sera transporté ni la fréquence de passages des trains par semaine. « Ce dont nous nous sommes assurés, c'est d'avoir un service qui va permettre de répondre à nos besoins de transport selon les commandes et les exigences de livraison de nos clients », a-t-il spécifié.
Syndicat
Le président du syndicat de l'usine, Pascal Cloutier, se réjouit de cette annonce. « C'est une excellente nouvelle. Je sais que ça se travaillait depuis longtemps. Ça consolide nos installations, car ça va permettre de sauver énormément sur nos coûts. Nous allons être plus concurrentiels. Ça va enlever beaucoup de camions sur la route, ce qui est une bonne chose pour la ville », a-t-il témoigné.
En effet, comme une grande partie des commandes sont expédiées aux États-Unis, les lourds fardiers partaient de Dolbeau-Mistassini pour être vidés dans un entrepôt à Québec pour ensuite être transbordés sur des trains. Une opération de moins qui va permettre à la compagnie d'épargner.
Pont ferroviaire
Karl Blackburn estime que le retour du transport ferroviaire représente un avantage pour la concrétisation du projet de pont ferroviaire projeté sur la rivière Mistassibi. Un projet de 35 M $ que caressent les élus de Maria-Chapdelaine depuis près de 10 ans.