Le tour de la région pour le 10e anniversaire

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera à l’avant-plan de la 10e édition du 1000 kilomètres du Grand défi Pierre Lavoie, présentée du 14 au 17 juin 2018. Plusieurs villes seront visitées par les quelque 1100 cyclistes, dont la municipalité de L’Anse-Saint-Jean, et ce, dès la première étape, le 14 juin.

Cofondateur du Grand défi, Pierre Lavoie a dévoilé des bribes du parcours, mardi avant-midi, à la station de ski Mont-Édouard, en marge d’une conférence annonçant le lancement de la saison touristique hivernale dans le Bas-Saguenay (voir autres textes en pages 8 et 9).

Pour la première fois de son histoire, les cyclistes du 1000 km vont quitter le quai d’escale de La Baie à 13 h au lieu de 18 h, en direction de L’Anse-Saint-Jean, également une première depuis le lancement de l’événement en 2009. Autre première, tous les cyclistes vont participer à cette étape, évaluée à plus ou moins 70 kilomètres. Le point de rassemblement sera basé aux abords du fjord du Saguenay.

Originaire de L’Anse-Saint-Jean, Pierre Lavoie tenait à saluer sa municipalité de naissance, qu’il a quittée à l’âge de 11 ans pour s’installer à La Baie. En 2018, ça va faire 20 ans que l’aventure du GDPL a débuté.

« L’idée est de revenir à la genèse du Grand défi, qui est le Défi Pierre Lavoie, lancé le 3 septembre 1999, a mis en contexte le principal intéressé en entrevue. À ce moment, je partais de La Baie pour me rendre à L’Anse-Saint-Jean. C’est ce qu’on va faire. Ce que j’aime là-dedans, c’est que je me rappelle de septembre 1999. À l’époque, on était quatre cyclistes et il y avait seulement des membres de ma famille qui m’attendaient. Vingt ans plus tard, on va revenir avec une armée. Ça démontre à quel point le mouvement a grandi. L’image est forte. Les gens vont voir où on est rendus. C’est un rendez-vous pour la municipalité. »

Pierre Lavoie est conscient que le défi logistique est colossal. Toute son équipe travaille sur cet aspect depuis un certain temps et il assure que tout va être réglé au quart de tour. L’athlète a rappelé que L’Anse-Saint-Jean compte environ un millier d’habitants, ce qui veut dire que la population va être soudainement doublée le 14 juin 2018, le temps de quelques heures.

Au Lac-Saint-Jean

Après le souper dans le Bas-Saguenay, les cyclistes du 1000 km vont revenir sur leurs pas, en direction de Jonquière. Par la suite, il prendront la direction de Mashteuiatsh pour le dodo. Le vendredi, tout le monde repart en direction de Dolbeau-Mistassini, suivi d’Alma. S’en suivra l’une des étapes les plus difficiles de l’histoire, lorsque les participants emprunteront la route 169 pour se rendre L’Étape.

Pierre Lavoie a joué au cachottier pour le reste du parcours, préférant ne pas en dévoiler sur les autres villes du Québec visitées. Il est toutefois connu que La Boucle, une randonnée de 130 kilomètres ouverte à tous, est programmée au samedi 16 juin. On peut donc en déduire que la sixième édition aura lieu non loin de Québec.

En empruntant une grande partie des routes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, le 1000 km du Grand défi reproduit à 80 pour cent le parcours de 1999. À l’époque, l’ambassadeur des saines habitudes de vie partait de La Baie jusqu’à Saint-Siméon, revenait par Tadoussac (route 138) et Sacré-Coeur (route 172), avant de finir avec le tour du lac Saint-Jean. Ça totalisait alors 650 kilomètres à vélo.

« Il ne faut jamais oublier d’où on est partis et avec ce parcours, c’est ce qu’on fait, a affirmé Pierre Lavoie. Le Grand défi est là parce que deux enfants sont morts, Laurie et Raphaël, de l’acidose lactique. On commémore leur mémoire en même temps. C’est l’acidose lactique qui est derrière tout ça et qui établit où on est rendus. C’est la preuve qu’on peut changer quelque chose d’extrêmement négatif en positif. »

Lorsqu’il a annoncé la nouvelle à Lucien Martel, mardi, Pierre Lavoie a donné sa veste du Grand défi en cadeau au maire de L’Anse-Saint-Jean, non sans le mettre au défi. Il a demandé au premier magistrat d’être en mesure d’enfiler sa veste lors du passage des cyclistes, dans un peu plus de six mois. 

Histoire à suivre.

Le maire de L’Anse-Saint-Jean, Lucien Martel, et Pierre Lavoie étaient heureux de confirmer que les cyclistes du 1000 km du Grand défi allaient faire un arrêt dans la municipalité du Bas-Saguenay, le 14 juin 2018.

Les étapes connues du 1000 km 2018

  • La Baie - L’Anse-Saint-Jean
  • L’Anse-Saint-Jean - Jonquière
  • Jonquière - Mashteuiatsh
  • Mashteuiatsh - Dolbeau-Mistassini
  • Dolbeau-Mistassini - Alma
  • Alma - L’Étape