Le Service budgétaire de Chicoutimi fait peau neuve

Le Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi fait peau neuve avec l’inauguration de ses nouveaux locaux situés au 2230 rue Roussel et une nouvelle image de marque qui devrait lui permettre d’avoir un plus grand rayonnement dans le secteur nord.

Mercredi, Ginette Dutil, présidente et cofondatrice, entourée de bénévoles et d’employés du service, était tout sourire lors de l’inauguration des nouveaux locaux occupés autrefois par la Quincaillerie Brassard.

L’immeuble rénové regroupe sous un même toit la friperie (Éco-fripes Roussel) et le Service de consultation budgétaire.

Ginette Dutil, présidente du Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi, accompagnée de Jennifer McKenna, intervenante en consommation, ont procédé à l’inauguration des nouveaux locaux situés au 2230 rue Roussel.

Lors de son allocution, Mme Dutil a rappelé que le rôle du service, depuis ses débuts en 1981, est d’aider à répondre aux questions des personnes afin de les rendre plus heureuses, une mission qui se prolongera en raison des besoins de plus en plus grandissants.

Le Service budgétaire aide 15 000 personnes annuellement, qui ont besoin de se vêtir à bas prix, de se nourrir avec les cuisines collectives, d’effectuer leur déclaration d’impôt ou encore de recevoir des conseils budgétaires et juridiques et de défendre leurs droits à titre de consommateurs. « Nous sommes maintenant rendus à 10 employés. Avec la firme Trigone et le CLD, nous avons revu nos axes de développement. Le centre-ville de Chicoutimi-Nord n’est plus en haut de la côte Roussel. Pour augmenter l’achalandage, il fallait offrir plus de visibilité à notre clientèle et être plus fonctionnel », a mentionné la présidente.

Après une longue période de recherche de locaux, le Service budgétaire a trouvé la perle rare tout près de la caisse Desjardins. Un plus vaste stationnement et un meilleur achalandage constituent des améliorations importantes, selon elle.

Le Service budgétaire et communautaire de Chicoutimi peut compter sur l’apport de précieux bénévoles.

Les discussions avec le propriétaire Robin Thibeault sur un coût de loyer modique et un prêt sans intérêt de 50 000 $ consenti par le Fonds des régions Desjardins à même son plan des régions de 100 M $ ont facilité la concrétisation du projet. L’argent de Desjardins permettra d’aménager la Zone d’éducation, un espace destiné à rendre disponible auprès des jeunes une foule d’informations touchant leurs finances personnelles.

L’immeuble en location a nécessité un investissement de 10 000 $ de la part du Service budgétaire. « Notre capacité financière serrée nous permet d’être locataire, mais comme organisme communautaire, on devrait devenir propriétaire », explique Mme Dutil.

Selon le plan prévu, le Service budgétaire et communautaire s’attend de connaître une hausse du nombre de transactions de 20 %.

En ce qui a trait au nouveau logo, ce dernier est formé de deux éléments entrelacés représentant l’Éco-fripes Roussel et le Service budgétaire. Un cercle représente le point de départ et la stabilité avec un signe de dollar relié aux quatre trous d’un bouton symbolisant la réduction à la source, le réemploi et le recyclage.