Le sentier du Cap de Roche restauré à Saint-Fulgence  [PHOTOS] 

Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Denis Villeneuve, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Quelques semaines avant le passage des bernaches et oiseaux migrateurs dans le secteur des battures de Saint-Fulgence, la municipalité vient de terminer le réaménagement de son sentier pédestre du Cap de Roche prenant le départ prés de l’édifice de l’ancien Centre d’interprétation des battures et de réhabilitation des oiseaux (CIBRO).

Au cours de l’été, une douzaine de travailleurs des Aménagements nordiques, de Baie-Comeau, ont procédé à la restauration du sentier qui permet d’accéder au marais aménagé par Canards illimités.

Ce secteur abrite plus d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux, lors de certaines périodes de l’année.

Lors d’une randonnée pédestre effectuée en compagnie du maire Gilbert Simard, ce dernier explique que le sentier aménagé en 1992 n’était plus accessible au public en raison de la désuétude des lieux. Les compagnies d’assurances avaient fait valoir qu’elles refusaient de couvrir la responsabilité civile de la municipalité pour la même raison, explique M. Simard. L’ancien sentier comportait des montées et descentes en escalier construites en bois traité, lequel avait pourri, sans compter que certaines sections affichent de très fortes pentes.

Tous ces aménagements ont été enlevés pour laisser place à un sentier pédestre rustique naturalisé. Des escaliers ont été aménagés avec de la pierre naturelle prélevée sur place. Certains trajets ont été remaniés afin d’être accessibles au plus grand nombre de randonneurs. Avant l’arrivée au marais, seule une section de passerelle d’aluminium constitue l’élément le moins naturel dans ce décor de rêve. M. Simard explique que les travaux de réaménagement, d’une valeur de 80 000 $, ont nécessité une bonne préparation puisque des employés d’Aménagements Nordiques sont venus effectuer des prélèvements topographiques afin de décider du meilleur tracé.

Des escaliers ont été aménagés avec de la pierre naturelle prélevée sur place.

Une fois cette étape du trajet complété, les marcheurs n’ont plus qu’à faire le tour du marais qui abrite, à certaines périodes de l’année, jusqu’à 54 espèces d’oiseaux. Lors de notre passage, il a été possible d’apercevoir au loin un couple de cygnes-trompette qui en était sa quatrième présence estivale.

Même si ce sentier ne se compare pas à une attraction comme le Jardin zoologique de Saint-Félicien, M. Simard croit au potentiel de ce secteur à quelques minutes de Saguenay. « On parle de créer une coopérative pour le service aérien en pensant qu’on pourra recevoir des dizaines d’autobus de touristes, mais on oublie souvent qu’on a ici dans la région un paquet d’attraits qu’on devrait visiter », explique le premier magistrat.

Le secteur des battures de Saint-Fulgence est appelé à recevoir de nouveaux investissements dans les prochains mois puisque le trottoir de bois longeant le Saguenay sera restauré avec l’installation de 225 pieux permettant de ne plus affecter la végétation riveraine.

Le 4 septembre prochain, la municipalité procédera à l’ouverture des soumissions en prévision du réaménagement de la route du Cap Jaseux.