La ministre Andrée Laforest a animé le conseil général de la CAQ avec le député de Bourget, Richard Campeau.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean peut tirer profit de son potentiel hydroélectrique

Ministre responsable du Saguenay–Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest ressort du conseil général de la Coalition avenir Québec (CAQ) avec la conviction que la région peut jouer un rôle de premier plan dans les plans d’électrification annoncés dimanche. La députée de Chicoutimi entrevoit même de nouveaux projets de barrages hydroélectriques à long terme.

« Nous sommes la plus belle région au Québec, avec les ressources que nous avons, pour avoir une économie verte », a-t-elle déclaré en entrevue téléphonique.

Selon la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation du Québec, il serait possible que les besoins en électricité augmentent avec les mesures décrites par le premier ministre François Legault. Il serait alors nécessaire de construire de nouveaux barrages, et le Saguenay–Lac-Saint-Jean serait tout désigné, alors qu’il en compte déjà plusieurs.

Andrée Laforest croit qu’il peut être cohérent de favoriser le développement de l’hydroélectricité tout en soutenant les projets Gazoduq et Énergie Saguenay, qui prévoient la construction d’une conduite souterraine de 750 km et d’une usine de liquéfaction de gaz naturel.

« C’est à l’étude. Il y a des discussions à avoir avec les représentants des nations autochtones et des évaluations environnementales à faire. Si tout est respecté, c’est important de ne pas se fermer la porte. Ça représente des emplois, ajoute-t-elle. Il y a tellement de gens qui font peur ces temps-ci, et qui se disent environnementalistes alors qu’ils ne le sont pas du tout. »

Celle qui coanimait le conseil général se dit être « sortie encore plus positive » de la rencontre avec les militants. « Les résolutions qui ont été adoptées, par exemple sur la gestion de l’eau potable ou sur les zones agricoles, vont avoir un impact positif pour tout le Québec, et aussi pour le Saguenay–Lac-Saint-Jean », mentionne-t-elle.