Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean leader en écotourisme et tourisme d’aventure

Samuel Duchaine
Samuel Duchaine
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
La région fait belle figure en matière d’écotourisme, alors que des organisations régionales ont remporté trois des huit catégories des Prix Excellence Plein Air 2020. Il s’agit du Laboratoire d’expertise et de recherche en plein air (LERPA) de l’Université du Québec à Chicoutimi, de Contact Nature et de la fondation Sur la pointe des pieds.

Ces distinctions remises par l’association de professionnels Aventure Écotourisme Québec (AEQ) et l’Association des Parcs régionaux du Québec récompensent les efforts des organismes, gestionnaires, employés et acteurs qui se démarquent et contribuent à faire du Québec une destination plein air de haut calibre.

Dans un premier temps, le LERPA a mis la main sur le prix « Partenaire » en reconnaissance de son leadership exceptionnel vers une pratique plus éclairée et plus sécuritaire des activités de plein air au Québec. « Ce prix met en lumière les retombées concrètes de ses activités de recherche et de transfert de connaissances auprès des partenaires et acteurs de l’industrie, en plus de souligner le caractère unique de l’expertise développée par l’équipe du LERPA », peut-on lire dans le communiqué émis par Contact Nature et la fondation.

De son côté, Contact Nature a vu ses efforts félicités en sortant gagnant de la catégorie « Innovation en situation de crise ». « L’organisation a effectivement fait preuve d’une grande créativité pour faire face à la situation particulière : création d’un tout nouveau camp de jour entièrement plein air, mise en place de partenariats avec des acteurs locaux comme Les Jardins Baielactée et La Baie en kayak, refonte d’Okwari Le Fjord afin d’adapter les forfaits à une clientèle québécoise et plus encore. »

Les responsables ont également fait mention que Contact Nature a pu continuer d’offrir du travail à ses employés et répondre à certains besoins de la communauté, alors que la plupart de ces initiatives nées de la crise seront conservées et bonifiées dans l’avenir.

Enfin, la fondation Sur la pointe des pieds a remporté le prix « Coup de cœur du jury ». « Les membres du jury ont souligné avoir été épatés par la créativité des programmes alternatifs développés » en remplacement des expéditions d’aventure thérapeutique qui devaient se dérouler au cours des derniers mois. »

Ce concept reposait sur l’envoi de boîtes contenant des items et des propositions d’activités à faire chez soi, sur une base individuelle ou bien en groupe par visioconférence, une pour chaque journée que devait durer l’expédition initiale. Malgré la distance, ces programmes adaptés ont permis aux jeunes d’entrer en relation, de vivre des expériences individuelles en nature et d’en ressentir les bienfaits.

« C’est donc en gardant dans sa mire la mission de l’organisation et en faisant preuve de créativité que la fondation est arrivée une fois de plus à se démarquer sur la scène provinciale et à être reconnue par son industrie. Remporter ce prestigieux prix vient donc confirmer non seulement toute cette rigueur, mais aussi l’importante résilience et la créativité débordante de son équipe qui a su développer de nouveaux programmes adaptés à la crise sanitaire. »

Le directeur du Créneau d’excellence en tourisme d’aventure et écotourisme au Saguenay—Lac Saint-Jean, Gilles Simard, s’est réjoui du succès de ces organisations à l’échelle provinciale. « Nous pouvons être extrêmement fiers de ces organismes qui représentent bien la diversité et l’excellence qu’apporte la région à l’industrie québécoise du plein air, du tourisme d’aventure et de l’écotourisme. Ces lauréats se positionnent en leaders de notre secteur et font rayonner la région et notre expertise à travers tout le Québec. »