Elle qui est constamment en contact étroit avec les tous petits a dû changer ses habitudes afin de s’adapter à la nouvelle réalité.
Elle qui est constamment en contact étroit avec les tous petits a dû changer ses habitudes afin de s’adapter à la nouvelle réalité.

Le retour d’Atchoum au parc des Mille lieux de la Colline

Après plusieurs semaines d’absence sur la scène publique, Atchoum le clown a fait son grand retour au parc des Mille lieux de la Colline, samedi. Devant une foule d’une centaine de personnes, dont une quarantaine d’enfants, l’artiste rock jeunesse avait sa façon bien à elle de parler et de s’adapter à la pandémie actuelle.

Elle qui est constamment en contact étroit avec les tous petits, a dû changer ses habitudes afin de s’adapter à la nouvelle réalité. Désormais, Atchoum traîne toujours sa bouée anti-calins. « Les amis comprennent. On se fait des câlins de pieds », a-t-elle lancé en entrevue au Quotidien.

Désormais, Atchoum traîne toujours sa bouée anti-calins.

À quelques reprises durant son spectacle, l’artiste a mis en contexte le virus. « Je l’appelle le Corona-minus », a-t-elle mentionné, ajoutant qu’elle le fait toujours avec un brin d’humour. Sa manière d’intervenir tend maintenant plus vers la discussion que vers l’amusement. « C’est vraiment déchirant, a-t-elle avoué. Le coeur me fait neuf tours plusieurs fois par heure... De voir un enfant qui tient ma bouée et qui me demande un calin, ça me déchire le coeur. »

Outil éducatif 

Pour elle, il en va de soi qu’elle sert actuellement d’outil éducatif pour les jeunes. « Lorsqu’on entre dans le pavillon, on peut voir une vidéo de moi qui montre comment se laver la main, a indiqué l’artiste. J’essaie vraiment d’être un outil pour faciliter le travail aux parents. »

Même s’il est difficile de prévoir son emploi du temps pour la saison estivale 2020, Atchoum a pu confirmer ses trois prochains spectacles au parc des Mille lieux de la Colline. Il sera possible de la voir le 25 juillet, le 2 août ainsi que le 25 août.