Le comédien et chanteur Émile Proulx-Cloutier s'est joint à une équipe de cueillette au sein de laquelle on retrouvait aussi l'ancien député Stéphane Bédard.

Le record de 2015 fracassé

Les fonds amassés dans le cadre de La grande guignolée des médias au Saguenay-Lac-Saint-Jean ont permis de fracasser un nouveau record, jeudi. Un impressionnant total de 234 803$ dans les 55 points de collecte de la région, soit plus de 11 000$ de l'an dernier.
Des employés du <em>Quotidien</em> ont pris part à la collecte à l'intersection de la rue des Roitelets et du boulevard Talbot, à Chicoutimi. Ici, Rémi-Gilles Tremblay, Yohann Gasse et Jonathan Hudon.
Mélissa Bradette et Chloé Émond, du Progrès du Saguenay.
Ce montant comprend uniquement les dons recueillis aux coins de rue de la région. La 25e édition de cette collecte de fonds provinciale permet de recueillir de l'argent, qui sera remis à différents organismes.
En plus du montant total annoncé, il faut ajouter les bénéfices du spectacle de Laurence Jalbert, présenté en soirée, jeudi, à l'église Sacré-Coeur de Chicoutimi (voir autre texte).
Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, les dons seront redistribués à la Marmite fumante d'Alma, à la Soupe populaire de Dolbeau-Mistassini, à la Soupe populaire de Chicoutimi, à la Soupe populaire de La Baie, à la Soupière de Jonquière, à la Soupière de l'Amitié d'Arvida-Kénogami et la Soupe populaire de Saint-Félicien.
À Alma, le maire Marc Asselin a fait sa part en remettant 4000$ aux gens du secteur qui sont dans le besoin.
La Caisse populaire Desjardins, par l'entremise de son directeur général Michel Caron, a annoncé le renouvellement de 2000$ à la Marmite fumante.
Et ça continue...
Le projet «La Soupe de la Grande guignolée» se poursuit dans les restaurants Coq Roti jusqu'au 24 décembre et dans les Resto Roberto jusqu'au 15 décembre. Les recettes de chaque soupe iront aux organismes bénéficiaires de l'événement.
Jeudi matin, une équipe du Quotidien était postée au coin du boulevard Talbot et de la rue des Roitelets ainsi qu'à Saint-Félicien afin de récolter les dons monétaires des automobilistes. La plupart ont d'ailleurs fait preuve d'une belle générosité.
Ces bénévoles avaient la responsabilité de compter les billets et de « rouler » la monnaie.
19 100 $ à Saint-Félicien
(Louis Potvin) - La récolte de la Guignolée des médias à Saint-Félicien a atteint 19 100 $.
« J'ai le coeur en fête ! Je suis contente du résultat. Nous allons dépasser notre objectif de 20 000 $, car il va rentrer encore de l'argent au cours des prochains jours », a exprimé la responsable Fanny Larouche.
Jeudi matin, elle s'inquiétait pourtant de pouvoir amasser davantage que les 16 000 $ de l'an dernier, mais les gens ont été très généreux. Nombreux sont ceux qui ont laissé tomber un 5 $ ou un 10 $ dans la boîte. Les automobilistes avaient le sourire fendu jusqu'aux oreilles et étaient contents de donner. Certaines dames fouillaient dans le fond de leur sacoche pour trouver de la monnaie. Les étudiants qui se rendaient au cégep n'hésitaient pas à remettre une bonne « pognée de change » préférant se priver de café et muffins pour une journée.
À Saint-Félicien, 84 bénévoles étaient postés à différents coins de rue pour recueillir les dons. Un trio de femmes avait la tâche de compter les billets et de rouler les pièces pour comptabiliser l'argent.
Cette somme de près de 20 000 $ servira à financer une partie du budget de la Soupe populaire de Saint-Félicien où la demande est croissante. On y sert une trentaine de repas par jour et le nombre de clients tourne autour de la centaine.
Répartition des montants amassés partout dans la région
Saguenay
La Baie 12 174 $
Chicoutimi 53 126 $
Jonquière 30 797 $
Arvida-Kénogami 29 490 $;
Lac-Saint-Jean
Alma 30 446 $
Dolbeau-Mistassini 47 038 $
Saint-Félicien 19 100 $
Dons divers $ 1 871 $
Les Amis de la guignolée 10 761 $