Le rang Saint-Martin élue 10e pire route du Québec

Le rang Saint-Martin de Saguenay obtient une amère reconnaissance alors qu’il se retrouve en 10e position du palmarès préliminaire des pires routes du Québec orchestré par CAA-Québec. Le lauréat de 2018, le boulevard Gouin Est, à Montréal, se retrouve, une fois de plus, en tête du classement. Les Québécois peuvent participer à Pires routes Académie en votant pour l’une des 10 routes du classement.

Les autres routes ayant tristement performé sont, entre autres, situées dans la région de Montréal, de Mascouche et de Québec.

L’engouement pour ce palmarès insolite est encore fort présent, cette année. Pires routes Académie a enregistré 12 000 votes en deux semaines.

CAA-Québec « est d’avis que les automobilistes et les usagers de la route sont en droit de s’attendre à un réseau routier efficace et sécuritaire. L’État investit des sommes colossales dans les infrastructures routières, mais force est d’admettre que le déficit d’entretien continue de se creuser ».

CAA-Québec rappelle qu’il coûte 250 fois plus cher de refaire une route après 15 ans plus tôt que de procéder à un entretien préventif assidu.

« L’entretien du réseau routier local est une préoccupation constante des élus municipaux. Les coûts augmentent, notamment avec les changements climatiques. Il faut non seulement rattraper le retard accumulé, mais aussi s’assurer que les sommes nécessaires soient majorées en conséquence », indique, par voie de communiqué, le président de la Fédération québécoise des municipalités, Jacques Demers.