Le quai de Sainte-Rose-du-Nord de nouveau accessible

Les marcheurs et les plaisanciers auront de nouveau accès au quai de Sainte-Rose-du-Nord à compter de la semaine prochaine, après une fermeture obligée due à la pandémie.

La Société de développement de Sainte-Rose et le maire Laurent Thibeault ont pris cette décision alors que l’industrie touristique du Bas-Saguenay s’éveille progressivement.

En entrevue, M. Thibeault a mentionné que dès samedi, un premier restaurant ouvrira ses portes près du quai. « On a décidé d’ouvrir la zone du quai, d’installer des bancs publics, des tables ainsi que des toilettes sèches », a confirmé le maire, vendredi.

Toutefois, les visiteurs devront respecter les consignes habituelles concernant la distanciation sociale, et le lavage des mains, avec la mise en place d’installations sanitaires.

Pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de rassemblements, de débordements ou une trop forte circulation automobile, Sainte-Rose procède à l’embauche de trois employés dotés des équipements de protection attitrés à ces tâches.

Les pontons entreposés sur le quai seront mis à l’eau avec l’intention d’accueillir les plaisanciers. « Il en aurait coûté aussi cher de déplacer les pontons pour les entreposer sur un terrain que de les installer », a motivé M. Thibeault.

Promotion Saguenay est en attente des directives de la santé publique au sujet des opérations des Croisières du Fjord, qui, normalement, débutent en juillet avec le bateau La Marjolaine, ainsi que ses trois bateaux-mouches. M. Thibeault doute que Sainte-Rose-du-Nord reçoive des achalandages de 15 à 20 autobus de touristes par jour. C’est ce qui a incité les propriétaires de la boutique de souvenirs à ne pas ouvrir leurs portes cet été.

Il y a quelques semaines, le maire Thibeault a défrayé l’actualité après avoir annoncé unilatéralement l’interdiction de circuler aux automobilistes au coeur du village.