Saguenay (Jonquière)Inaugauration immeuble de La Lancée rue GermainPhoto Rocket Lavoie Le député Serge Simard, son collègue de Jonquière, Sylvain Gaudreault, la conseillère Sylvie Gaudreault, Ariane Villeneuve, de l'OMH Saguenay, et le député fédéral Denis Lemieux ont inauguré le nouveau complexe résidentiel La Lancée.

Le projet La Lancée inauguré

Neuf ans après avoir initié le projet de logements pour personnes monoparentales en situation précaire La Lancée, la citoyenne Olga Deschênes avait le sentiment de revenir à ses origines vendredi alors qu'elle se trouvait dans l'immeuble tout neuf qui a remplacé le commerce Saguenay Automobile ayant appartenu à son époux.
C'était un peu jour de fête vendredi au pied de la côte de la rue Saint-Dominique alors qu'a été inauguré, pour la première fois au Saguenay, un complexe résidentiel érigé au coût de 3,7 M$ dédié à une clientèle spécifique. Le complexe est financé par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), la Société d'habitation du Québec (SHQ), Saguenay et l'Office municipal d'habitation (OMH) de Saguenay en partenariat avec le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS).
La coupe du ruban a été faite en présence de Denis Lemieux, député fédéral de Chicoutimi-Le Fjord, Serge Simard, député provincial de Dubuc, Sylvain Gaudreault, député provincial de Jonquière, de Sylvie Gaudreault, conseillère municipale, ainsi que d'Ariane Villeneuve, du service à la clientèle de l'OMH Saguenay.
La conseillère Sylvie Gaudreault a rappelé que les deux nouveaux immeubles de 11 logements et huit logements sont le fruit d'un travail acharné initié par Mme Deschênes en 2009 avec l'aide de l'organisme Aide Parent Plus. « Il y a eu beaucoup de travail effectué pour répondre à des besoins de notre société. Le projet permettra à des hommes et des femmes monoparentaux qui veulent retourner aux études de le faire tout en bénéficiant de logements à prix modique » a indiqué Mme Gaudreault.
Le député Simard a reconnu que la concrétisation du projet est survenue à la suite du travail de plusieurs acteurs, dont celui de son collègue de Jonquière, Sylvain Gaudreault.
Ce dernier a souligné qu'il avait appuyé dès le départ du projet La Lancée en raison de son caractère novateur et du fait qu'il s'agira d'un nouveau milieu de vie, puisqu'il mettra en commun des services de garde assurés par le Centre de la petite enfance La Souris verte et des services de soutien communautaire offerts par Aide Parent Plus.
La première phase de construction des deux immeubles ayant pignon sur la rue Saint-Dominique, totalisant 19 logements, sera suivie en septembre prochain par l'ajout d'une nouvelle garderie de 21 places destinée aux locataires de La Lancée au parc Saint-Laurent. Le vieux bâtiment de l'organisation sera démoli pour laisser place au nouveau CPE, dont les coûts de construction restent à établir en raison des modifications apportées au mode de financement de ces organismes de garde.