Le Manoir Tadoussac de Chicoutimi-Nord compte 120 appartements.

Le projet devant les tribunaux

La construction du Manoir Tadoussac, situé à Chicoutimi-Nord, sera complétée cet automne. Le projet de 18 millions de dollars a toutefois dû aboutir devant les tribunaux afin que les travaux se terminent normalement.
C'est un litige opposant le propriétaire de la nouvelle résidence pour personnes âgées, Paul Boivin, et l'un des entrepreneurs du projet, Alma Soudure, qui était au coeur du problème. Le 27 juin dernier, lorsque les premiers locataires devaient prendre possession de leur logement, Alma Soudure a refusé de donner les clés au propriétaire de la résidence, sous prétexte que l'entreprise n'avait pas été payée pour certains contrats. Toutefois, au printemps, un jugement avait été rendu contre Alma Soudure concernant une surfacturation de 300 000$.
«Étant donné qu'Alma Soudure nous devait des sommes, nous n'avons pas versé certains montants à l'entreprise», a expliqué l'avocate du propriétaire du Manoir Tadoussac, Me Estelle Tremblay.
Voyant qu'Alma Soudure refusait de donner accès au propriétaire et aux nouveaux locataires, Me Estelle Tremblay a déposé une requête en injonction à la Cour, afin de forcer Alma Soudure à donner accès au bâtiment. Finalement, quelques jours plus tard, une décision favorable à Manoir Tadoussac a été rendue par le juge Carl Lachance.
Mais le litige n'était pas encore réglé. Une seconde requête en injonction a été déposée par Me Estelle Tremblay, afin que l'entrepreneur termine les travaux.
Le bâtiment de 120 appartements est terminé à 98%. Il ne reste que quelques travaux de finition. Finalement, les deux parties se sont entendues cette semaine et les travaux reprendront le 4 août.
Outre les travaux de finition, il reste l'aménagement de la piscine intérieure, du gymnase et le terrassement extérieur à être effectué. Le tout devrait être terminé à l'automne, a indiqué Paul Boivin, lorsque rencontré hier par Le Quotidien.
Déjà, une douzaine de locataires ont élu domicile au Manoir Tadoussac. D'ici le mois d'octobre, une trentaine de locataires y aménageront.
Hier après-midi, Le Quotidien a effectué une petite visite des lieux. Les résidents auront accès à salle de cinéma, un bistrot, une salle à manger, un énorme hall, un gymnase, une piscine et autres commodités. Le bâtiment situé sur le boulevard Tadoussac propose des 4 1/2, 3 1/2 et 1 1/2. La résidence est en construction depuis deux ans.
Il n'a pas été possible, hier, de discuter avec un représentant d'Alma Soudure, mais l'entreprise a affirmé sur les ondes de TVA qu'elle n'avait pas été payée pour tous les travaux réalisés.