Le programme 2020 de pulvérisation contre la tordeuse est terminé

La Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) a tiré un trait, samedi, sur son programme 2020 de pulvérisation visant à contrer l’épidémie de tordeuses des bourgeons de l’épinette. L’insecticide biologique a été appliqué à au moins une reprise sur plus de 188 000 hectares.

Au total, 98 % de forêts privées et 85 % de forêts publiques ont été traitées. Ces données pourraient changer, au cours des prochaines semaines, puisque la SOPFIM poursuit son analyse, a fait savoir l’organisme dans un communiqué.

L’insecticide biologique visant à contrer l'épidémie de tordeuses des bourgeons de l’épinette a été appliqué à au moins une reprise sur plus de 188 000 hectares.

Des travailleurs de la SOPFIM pourraient être aperçus en forêt, au cours des prochaines semaines, puisque des équipes vont procéder à des relevés forestiers et entomologiques afin d’analyser les résultats du programme de pulvérisation de cette année et de planifier celui de 2021.

La tordeuse des bourgeons de l'épinette est l'insecte le plus destructeur des peuplements de conifères de l'Amérique du Nord.