Jean-Pierre Boivin est prêt à affronter un adversaire. Il fait taire du même coup les rumeurs sur son avenir politique.

Le préfet Boivin prêt à faire campagne

Le préfet de la MRC Maria-Chapdelaine, Jean-Pierre Boivin, se dit prêt à affronter un autre candidat lors de l'élection de novembre prochain. Il veut aussi faire taire les rumeurs qu'il ne se présenterait pas vu qu'il a un adversaire.
« Non pas du tout ! Je suis prêt à faire campagne. C'est tout à fait normal qu'il y ait un ou des candidats. C'est la démocratie. J'ai reçu beaucoup d'appuis et j'ai une équipe qui va m'aider », a commenté Jean-Pierre Boivin.
Ce dernier a lancé une flèche envers le candidat Luc Simard qui a officialisé sa candidature la semaine dernière. Luc Simard est directeur général de la Société gestion environnementale. « La question de la forêt et du bois d'oeuvre est un gros enjeu dans la MRC. J'ai été très impliqué dans le dossier et je siège à un comité du gouvernement provincial. Dans le contexte, je ne pense pas que les citoyens ont besoin d'un environnementaliste à la tête de la MRC », a-t-il lancé.
Jean-Pierre Boivin sollicite un troisième et dernier mandat. « J'ai des dossiers que je veux compléter, dont celui du pont ferroviaire et du parc industriel territorial. Aussi avec l'abolition des CLD, la MRC a plus de responsabilités au niveau économique et ça me stimule. Nous avons des fonds intéressants à gérer et je souhaite continuer à m'impliquer pour améliorer le développement du territoire », a-t-il souligné.
Jean-Pierre Boivin va dresser prochainement le bilan de ses actions au cours du dernier mandat. Il fera aussi connaître les enjeux et projets qu'il entend défendre. 
« Une élection à la préfecture, c'est comme un peu une élection provinciale. Ça prend un agent officiel et il y a des bureaux de scrutin dans chaque localité. Le territoire est grand. C'est un beau défi pour moi de me préparer pour une élection », a mentionné le magistrat.
Le préfet, qui a eu des problèmes de santé au cours des dernières années, assure qu'il est en pleine forme pour assurer ses fonctions. Il a aussi obtenu le feu vert de sa famille.