Le père d’Athéna, Alain Gervais, était présent mercredi lors du dévoilement des conclusions du rapport du coroner Martin Laroque sur le décès de sa fille.

Le père d’Athéna réagit au rapport du coroner

Le père d’Athéna, Alain Gervais, est satisfait des conclusions du rapport du coroner Martin Larocque. Elles pourront l’aider à aller encore plus loin dans le combat qu’il mène contre les boissons sucrées à haute teneur en alcool.

Invité à réagir par Le Quotidien, le père de la Félicinoise d’origine avoue que les chiffres liés au taux d’alcool sont plus élevés qu’il ne le pensait. Selon lui, cela vient confirmer que seul l’alcool est en cause dans le décès de sa fille.

« C’est très hypocrite comme produit. On ne sent pas l’effet arriver jusqu’à ce que ça cogne. C’est comme si elle avait pris 12 verres de vin, a souligné M. Gervais, qui a assisté au dévoilement du rapport, mercredi matin. Prends n’importe quel enfant qui a encore des pensées juvéniles. Il va vers le produit le plus attirant, le plus cool, le plus éclatant. »

Le père d’Athéna se dit satisfait des changements qui ont été apportés par le gouvernement provincial de l’époque, peu de temps après la mort tragique de sa fille, mais dit être encore en pourparlers avec le gouvernement fédéral (Santé Canada) pour que des mesures soient mises en place afin d’éviter d’autres drames.

Depuis les tristes événements, M. Gervais a reçu plusieurs encouragements pour l’aider dans sa croisade contre les boissons sucrées alcoolisées. Il sent la population derrière lui, notamment des parents qui disent être plus vigilants face à ces produits.

« C’est important d’en parler pour faire prendre conscience aux gens des dangers », a-t-il conclu pour expliquer sa présence dans les médias au cours de la dernière année.