Le nouveau mouvement politique Unissons Saguenay débute ses consultations

Louis Tremblay
Louis Tremblay
Le Quotidien
Le nouveau mouvement politique Unissons Saguenay débute samedi ses consultations sur l’environnement, les arts et la culture en vue de préparer une plateforme électorale pour le scrutin de novembre 2021 à Saguenay.

Unissons Saguenay est un mouvement né après une discussion entre un petit groupe de personnes qui considèrent que la politique municipale à Saguenay ne va pas dans le bon sens. Les fondateurs croient beaucoup plus à une vie municipale plus active dans les quartiers afin de répondre aux besoins des citoyens.

La porte-parole du nouveau mouvement Marieve Ruel ne s’avance pas pour le moment sur la forme que prendra la présence d’Unissons Saguenay dans la prochaine campagne électorale. Les fondateurs n’écartent rien pour le moment.

« Il est possible que nous présentions des candidats indépendants. Le parti politique est une option, mais si nous choisissons ce véhicule, nous allons agir de façon différente », explique la porte-parole.

La première consultation portera sur les enjeux environnementaux ainsi que la place des arts et de la culture dans le monde municipal. Marieve Ruel assure que le mouvement politique qui compte sur des jeunes et des personnes plus âgées est avant tout un mouvement progressiste.

Malgré ce choix d’orientation, le mouvement entend selon sa porte-parole s’attarder aux problèmes des citoyens puisque le palier municipal est celui qui a le plus près des personnes.

Des consultations auront lieu au cours des prochaines semaines sur d’autres sujets d’intérêt comme l’économie et l’urbanisme. En tout, Unissons Saguenay couvrira cinq grands thèmes qui représentent globalement le champ d’action municipal.

Un autre sujet sera abordé pendant ces consultations. Il s’agit de l’unité municipale. Pour Unissons Saguenay, la grande ville n’est pas encore une réalité. Marieve Martel affirme que les trois grands arrondissements ont encore des comportements qui ressemblent aux anciennes villes et Unissons Saguenay entend bien faire ressortir cette critique à l’endroit des élus en place.

La première consultation se déroulera samedi à compter de 10h au centre de loisirs Joseph-Nio de l’arrondissement Chicoutimi.