À partir de samedi, le MTQ fermera pour toujours la bretelle d’accès au pont Dubuc en direction nord à partir du boulevard Saguenay. Mardi, un premier feu de circulation donnant la priorité aux autobus a été mis en opération.

Le nouveau feu des autobus est en fonction

Le ministère des Transports du Québec a inauguré mardi un premier feu de circulation donnant priorité aux autobus de transport en commun à l’angle des rues Montcalm et Racine.

Ce feu de circulation fait partie des différentes mesures mises de l’avant par le ministère pour rendre la circulation plus fluide dans cette section de la ville. À partir de samedi, le ministère fermera pour toujours la bretelle d’accès au pont Dubuc en direction nord à partir du boulevard Saguenay.

Les automobilistes devront tourner à gauche sur Montcalm pour aller emprunter le pont Dubuc à partir de la voie de circulation d’accès rapide située à la hauteur de la rue Jacques Cartier. Le nouveau feu de circulation donnant priorité aux autobus est installé à l’extrémité ouest de la rue Racine.

Selon les explications fournies par l’ingénieure Sonia Boucher, le système est contrôlé par une caméra installée juste à l’angle des deux rues. Lorsque l’autobus arrête au feu de circulation, la séquence des feux se poursuit jusqu’à sa limite de temps normal. Au moment du changement de feu, celui donnant la priorité à l’autobus qui tourne à gauche pour accéder à la rue Montcalm devient vert et tous les autres feux tournent au rouge.

Pour le ministère, il s’agit d’une première. On croit que ce feu prioritaire pour autobus permettra aux véhicules de la Société de transport du Saguenay de respecter les connexions aux 30 minutes au terminus.

Le ministère invite donc les automobilistes qui circulent dans ce secteur à la prudence. Ces derniers devront aussi s’habituer à l’entrée sur le pont, que ce soit par le sud ou le nord avec une voie d’intégration rapide.

Sonia Boucher explique que les automobilistes doivent s’intégrer dans le trafic comme ils le font pour accéder à des autoroutes, sans freiner. D’ici la fin des travaux, la vitesse est de 50 km/h et passera à 70 km/h à la fin des travaux.