Les commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean sondent actuellement les parents afin d’établir un plan de match en vue de la réouverture des écoles le 11 mai.
Les commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean sondent actuellement les parents afin d’établir un plan de match en vue de la réouverture des écoles le 11 mai.

Le nombre d’élèves de retour à l’école dans la région bientôt connu

Les commissions scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean pourront planifier plus précisément la logistique entourant le retour en classe des élèves du primaire dans les prochains jours, lorsqu’elles auront en main l’estimation du nombre d’enfants qui se retrouveront sur les bancs d’école le 11 mai.

À la Commission scolaire des Rives-du-Saguenay, ce sont les enseignants qui sont responsables de sonder les parents des enfants de leur classe en vue de la réouverture des écoles.

« C’est la donnée de base que ça nous prend pour tout mettre en place par la suite », a précisé Claudie Fortin, conseillère en communication de l’organisation.

Les enseignants, qui effectuent déjà un suivi hebdomadaire auprès des élèves, devaient consulter les parents sur leurs intentions et partager l’information avec la commission scolaire dans la journée de mercredi, a-t-elle ajouté.

Ce premier portrait préliminaire permettra à l’organisation de travailler à partir de jeudi sur la logistique entourant le transport scolaire et l’utilisation des locaux, alors qu’un maximum de 15 élèves par classe sera autorisé en raison des mesures de distanciation sociale.

Jonquière : un formulaire envoyé

Du côté de la Commission scolaire de La Jonquière, un formulaire a déjà été envoyé aux parents.

« Nous sommes à l’étape de dénombrer le personnel qui peut revenir au travail ainsi que les élèves qui fréquenteront l’école à nouveau pour assurer un retour en classe des plus sécuritaires », a mentionné par écrit Stéphanie Audet, conseillère en communication à la commission scolaire.

Lac-Saint-Jean : plusieurs enfants attendus

À la Commission scolaire du Lac-Saint-Jean, un formulaire devait être envoyé aux parents mercredi en fin de journée ou jeudi, a-t-on précisé en après-midi, mercredi.

Certaines directions d’école s’attendent au retour de plusieurs enfants, alors que le Lac-Saint-Jean est peu affecté par la pandémie de COVID-19, même si un portrait d’ensemble ne peut pas encore être brossé avant vendredi, a précisé en entrevue Véronique Leclerc, conseillère aux communications.

« On s’attend à ce qu’il y ait un bon nombre d’enfants qui retournent, ce sera un défi si nous sommes à pleine capacité, car nous aurons besoin de deux fois plus de locaux », a-t-elle souligné.

La commission étudie déjà la possibilité d’avoir recours aux locaux vides des écoles secondaires, tel qu’évoqué par le ministre de l’Éducation Jean-François Roberge, lundi.

Le transport scolaire sera également un enjeu. Les autobus scolaires pourront transporter 12 enfants, sur une capacité habituelle de 47. Les parents pourraient être encouragés, selon la situation, à aller porter eux-mêmes leur enfant à l’école.

Pays-des-Bleuets : un sondage aux parents

L’envoi d’un sondage aux parents, qui devait également se faire mercredi en fin de journée ou jeudi en début d’avant-midi, a été privilégié du côté de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, a mentionné Marie-Ève Bernard, conseillère en communication.

« Le ministre de l’Éducation parlait d’un délai maximum d’une semaine pour les parents pour signifier leurs intentions, a-t-elle précisé, alors lundi on devrait en savoir beaucoup plus. »

Le sondage vise aussi à évaluer les besoins du côté des services de garde et du transport scolaire pour l’organisation.

+

ÉCOLE RIVERSIDE À ARVIDA

Du côté de l’école Riverside du secteur Arvida, à Saguenay, qui fait partie du réseau scolaire anglophone, la Commission scolaire Central Québec avait indiqué mardi au Quotidien que l’organisation n’était pas prête à commenter dans les prochains jours la situation, en attente d’avoir un plan plus précis à communiquer.