Le nombre de signalements en hausse

Les enfants du Saguenay-Lac-Saint-Jean sont ceux qui ont fait l'objet du plus haut taux de signalements retenus dans la province, selon les données fournies par la Direction régionale de la de Protection de la jeunesse (DPJ).
De façon générale, la DPJ a reçu 4847 signalements d'enfants maltraités en 2014, en hausse de 7,4 %, comparativement à l'exercice 2013-2014. Du total, 1152 ont fait l'objet d'un suivi comparativement à 1066 l'an dernier. Les cas de négligence (50 %), de mauvais traitements psychologiques, troubles de comportement (16 %) et d'abus physiques (13 %) sont encore trop nombreux.
À l'occasion de son bilan annuel, la nouvelle directrice de la DPJ, en poste depuis le 13 mai, Sonia Boivin, accompagnée de Marc Thibeault, directeur général adjoint des programmes sociaux et de réadaptation, au CIUSS, et Sophie Turgeon, cadre supérieure au Centre jeunesse, ont mentionné que la DPJ fait face à des situations de plus en plus complexes avec des enfants ayant des problèmes de comportements, de santé mentale et de consommation de matières illicites. Il en découle que la durée des interventions augmente également.