Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
La première station du parcours sera abritée par un mur de glace.
La première station du parcours sera abritée par un mur de glace.

Le Musée de la glace de Saint-Gédéon bientôt prêt

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le Musée de la glace prend forme peu à peu sur la banquise du lac Saint-Jean, à Saint-Gédéon. L’activité plein air nouveau genre devrait pouvoir accueillir ses premiers visiteurs le 23 janvier prochain.

Un trajet parsemé de 23 panneaux explicatifs ayant pour thème la glace, tel est le concept de l’exposition extérieure « Sous zéro » initiée par Stephan Tremblay. Invité mardi sur le site pour assister à la première journée d’installation, Le Quotidien a pu constater les différentes étapes menant à la création de ce musée bien particulier.

Un premier panneau explicatif est installé sur les glaces.

L’équipe s’affairait alors à parfaire le premier arrêt du parcours, vulgarisant un aspect plutôt historique. « Celui-là il est particulier, il provient d’archives de la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean. Ce sont des vendeurs de glace d’Alma. J’essaie de donner une saveur locale, même s’il y a aussi beaucoup d’éléments internationaux », explique le promoteur Stephan Tremblay.

Le trajet long de deux kilomètres mènera les participants à travers une multitude de sujets, passant de la couleur de la neige à la forme des flocons, jusqu’au volet plus scientifique de la glaciologie.

L’équipe du musée, dont Stephan Tremblay, récupère la glace nécessaire pour le site à même le lac Saint-Jean.

« Il y a notamment un panneau à propos de ceux qui prennent des carottes de glace dans les montagnes, qui vont fondre dans le prochain siècle, pour analyser les bulles en profondeur parce que ça constitue l’atmosphère d’il y a 4000 ans. Ils prennent aussi cette glace-là pour l’entreposer en Antarctique pour les scientifiques, c’est comme une bibliothèque. Dans la glace, il y a de l’information super importante d’emmagasinée », explique Stephan Tremblay.

La première station explicative sera abritée par un muret construit par le sculpteur sur glace Thomas Meloche. Lors du passage du Quotidien, le sculpteur en était justement à scier les blocs de glace, récupérés à même le lac Saint-Jean, afin d’ériger le mur de protection.

Le sculpteur sur glace Thomas Meloche s’affaire à scier les blocs pour construire un muret.

La visite de l’exposition « Sous zéro » se fera à partir d’un système de réservation en ligne, qui autorisera une bulle familiale à accéder au parcours toutes les dix minutes. Le système d’achat en ligne sera en fonction dès la semaine prochaine.

Les participants pourront accéder au Musée de la glace via l’Auberge des îles de Saint-Gédéon. Le sentier parcourant le site est accessible à pied, en ski de fond ou en raquettes. Il sera également possible de poursuivre l’aventure sur la banquise du lac Saint-Jean en passant la nuit dans l’un des Igloft situé à proximité.

L’igloft permet de passer la nuit directement sur la banquise du lac Saint-Jean.