Le pont de Kénogami figure dans la courte liste des ponts à câbles et à haubans du ministère des Transports du Québec.

Le MTQ à la recherche d’experts en structure

À titre de propriétaire d’une dizaine de ponts à câbles et à haubans un peu partout au Québec, dont les ponts de Kénogami, Pierre-Laporte ainsi que le futur pont Champlain, le ministère des Transports souhaite se doter d’un savoir-faire afin d’assurer la pérennité de ces structures.

Au cours des derniers jours, la Direction générale des structures (DGS) relevant du sous-ministériat à l’ingénierie et aux infrastructures a lancé un appel d’intérêt afin de recevoir des informations provenant d’experts dans le domaine des ponts à câbles et à haubans. L’appel d’intérêt est destiné à élaborer un possible appel d’offres visant à recourir à leurs services et ainsi assurer un transfert de connaissances.

Selon la documentation produite, le MTQ souhaite s’adjoindre un groupe d’experts visant à soutenir la DGS affectée à ces structures dans la réalisation de projets de conception, d’entretien et d’évaluation.

Même s’il est propriétaire d’une dizaine de ponts à câbles, aucun expert spécialisé ne travaille au sein de la DGS.

À titre d’exemple, le pont Pierre-Laporte, construit en 1970, nécessite une investigation des câbles porteurs. L’inspection est en cours et s’échelonnera sur plusieurs années, une opération rendue nécessaire compte tenu de l’âge de la structure et l’obligation de prévoir des travaux d’entretien. Il en va de même pour le pont de Kénogami surplombant le Saguenay, érigé en 1972.

Compte tenu de la complexité de ces structures, le MTQ a dressé une liste des divers domaines techniques de l’expertise recherchée.

Outre la conception et l’évaluation de ponts suspendus, on recherche des experts pour la surveillance de construction de ce type de ponts, l’ouverture de câbles porteurs de ponts afin d’en faire l’inspection, le monitorage acoustique et les systèmes de déshumidification pour câbles porteurs ou encore l’ajustement de la tension des suspentes et des haubans.