Le site du Moulin des pionniers de La Doré sera accessible gratuitement cet été. Toutefois, il n’y aura pas d’animation ni d’interprétation.
Le site du Moulin des pionniers de La Doré sera accessible gratuitement cet été. Toutefois, il n’y aura pas d’animation ni d’interprétation.

Le Moulin des pionniers fait une pause pour réfléchir à son avenir

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
L’actuelle saison estivale du Moulin des pionniers de La Doré, au Lac-Saint-Jean, se déroulera sans visite des bâtiments et sans l’animation et l’interprétation qui y sont habituellement offertes. Les lieux seront tout de même accessibles gratuitement alors que le conseil d’administration profitera de cette période où le Québec se retrouve sur pause afin de repositionner le site historique.

L’exercice vise à bonifier l’offre actuelle, notamment en faisant une plus grande place aux familles tout en respectant l’essence même du Moulin des pionniers.

Le conseil d’administration du Moulin des pionniers profite de l’actuel contexte pour réfléchir à l’avenir du site.

« Le site du moulin va se réinventer, ce sera ça le point marquant. On a décidé de faire de “l’année COVID” une opportunité pour le Moulin des pionniers de se réaligner sur ses priorités et sur son avenir », indique le président, Yanick Baillargeon.

Les prochains mois permettront de développer de nouvelles possibilités d’hébergement. Le maire de La Doré souligne que plusieurs bâtiments ne sont pas utilisés à leur plein potentiel en plus de ne générer aucun revenu.

L’hébergement du Moulin des pionniers sera notamment revu. La première phase pourrait même comprendre l’ajout d’un terrain de camping.

Cette première phase de développement au niveau de l’hébergement pourrait même comprendre l’aménagement d’un terrain de camping. « Ce sera tout refait à neuf, mais en respectant le contexte de l’époque. Il y aura des choses pour nous ramener à l’époque. Chacun des hébergements nous ramènera au moulin lui-même », ajoute M. Baillargeon.

Des travaux seront également réalisés au dernier moulin à scie ancestral en fonction au Québec. Le travail de restauration permettra d’améliorer la visite à l’intérieur du bâtiment en plus d’ajouter une salle d’exposition. L’investissement s’élève, cette année, à une somme de 80 000 $.

La municipalité de La Doré remet, chaque année, 25 000$ au Moulin des pionniers.

La configuration de l’espace, qui comprend près d’une dizaine de bâtiments, sera elle aussi revue dans l’objectif d’attirer davantage de jeunes familles. L’équipe compte notamment aménager la montagne afin d’en faire un coin dédié aux familles.

4000 à 6000 visiteurs par an

Chaque année, entre 4000 et 6000 personnes visitent le Moulin des pionniers. Un un peu plus du quart proviennent de l’Europe. Le maire de La Doré concède que l’offre n’a jamais été réellement revue. « Le moulin va toujours rester là et faire partie intégrante du site. On ne veut pas dénaturer le site, ce n’est pas ça le but. On veut que ce soit homogène, mais qu’on puisse avoir une offre externe, offrir une nouvelle expérience aux visiteurs. Cette année, les gens vont profiter du site, ça va développer de nouvelles habitudes. Les jeunes familles qui viendront pour le camping ou pour la montagne visiteront ensuite le moulin », explique M. Baillargeon, qui croit que cette pause sera salvatrice pour l‘attrait touristique.

La pause d’animation permettra de réaliser des travaux au moulin à scie qui date de 1889

Le président du conseil d’administration est réaliste, « 4000 à 6000 visiteurs par année, ce n’est pas assez ». Dans un monde idéal, il aimerait attirer 10 % de la clientèle du Zoo sauvage de Saint-Félicien. Yanick Baillargeon est d’avis que l’actuelle crise amènera les citoyens à visiter et à bénéficier des infrastructures qui se retrouvent à proximité.

Site accessible gratuitement

Malgré l’absence d’animation et d’interprétation, le Moulin des pionniers sera accessible gratuitement tout au long de l’été. Le maire de La Doré précise que l’accès au site sera revu et que des tables de pique-nique seront installées pour améliorer l’expérience des visiteurs.

« Ce sera un point majeur. Les gens nous disent que la municipalité investit, mais qu’on ne peut pas en profiter. Je les comprends. C’est pour cela qu’on désire leur offrir le site », indique le représentant du conseil municipal, qui rappelle que le site est le point central de plusieurs projets en développement.

Par ailleurs, Le Chalet du Conteur et le Grand Camp, qui comprend un dortoir, peuvent être loués par les visiteurs.