Une vingtaine de jeunes du Patro de Jonquière ont profité de la venue du député pour s'amuser dans la neige.

Le Mont-Fortin est un «joyau»

Le député bloquiste de Jonquière, Mario Simard, veut venir en aide au Mont-Fortin et c’est ce qu’il a fait samedi midi, en offrant des hot-dogs aux visiteurs du centre de ski dans le cadre de la journée Venez skier avec votre député. Il a d’ailleurs qualifié l’endroit de « joyau ».

M. Simard était accompagné de la présidente de l’arrondissement de Jonquière et conseillère du district 1, Julie Dufour, et du conseiller municipal du district 2, Jimmy Bouchard. Plusieurs familles ont profité de la présence des élus pour redécouvrir le Mont-Fortin et ses installations. Le député avait également invité une vingtaine de jeunes du Patro de Jonquière à profiter de la journée.

Mario Simard a expliqué les raisons pour lesquelles il a décidé de créer cet événement. « Je m’étais engagé auprès d’eux à faire la promotion du Mont-Fortin et à y tenir une activité. L’objectif est d’augmenter l’achalandage du Mont-Fortin et pour y arriver, on a besoin d’en faire la promotion pour en assurer la pérennité. Il faut mettre l’épaule à la roue et ça commence par moi. Je vais venir skier ici avec ma famille et mes amis. »

M. Simard a aussi mentionné que « le Mont-Fortin est un joyau pour le secteur de Kénogami. C’est un centre de ski au centre de la ville. Il n’y a pas beaucoup de municipalités qui peuvent se targuer d’avoir cette chance. C’est parfait pour apprendre à skier et il y a beaucoup de jeunes tout près. De plus, le billet journalier ici n’est pas très cher. C’est donc très accessible. »

Le propriétaire du restaurant du Mont-Fortin, Éric Côté, le conseiller du district 2, Jimmy Bouchard, le député fédéral de Jonquière, Mario Simard, et la présidente de l'arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, ont servis les hot-dogs aux visiteurs.

Il a également raconté avoir un attachement particulier envers le centre de ski. « J’ai un attachement sentimental. Je viens de Kénogami et j’ai appris à skier ici. C’est un élément assez important pour moi. »

Une campagne qui fonctionne

La campagne citoyenne Aimons le Mont-Fortin, autrefois appelé Sauvons le Mont-Fortin, connaît sa part de succès. Lancée au début de la saison de ski, la campagne a permis au Centre de ski du Mont-Fortin d’accroître son achalandage de 20 %.

Le responsable du comité citoyen, Jonathan Lapointe, est heureux de voir que les gens réapprennent à aimer le Mont-Fortin. « On a tous passé beaucoup de temps ici quand on était jeune. Ce qu’on veut avec ce mouvement-là, c’est d’inviter les gens à redécouvrir le Mont-Fortin et on peut voir que ça fonctionne. On n’a pas d’objectif en terme de chiffre que l’on veut atteindre, mais seulement que le Mont-Fortin soit utilisé. »

Le responsable de comité citoyen, Jonathan Lapointe, est heureux de voir que les gens réapprennent à aimer le Mont-Fortin.

Il tient d’ailleurs à remercier les différentes sphères politiques qui s’impliquent dans le dossier. « On a l’appui du fédéral, du provincial, de municipal et des citoyens. C’est un projet de communauté et on est heureux de voir que les gens ont toujours le goût de venir au Mont-Fortin. »

Saguenay emboîte le pas

Dans le plan triennal présenté par les élus de Jonquière à la dernière séance du conseil d’arrondissement, un investissement de 200 000 $ est prévu pour l’achat d’un tapis roulant pour aider les enfants à remonter la pente. « C’était important pour nous d’appuyer le Centre de ski du Mont-Fortin. C’est une infrastructure importante que l’on a en plein cœur de notre arrondissement », a souligné Julie Dufour.