Michel Desgagné, Rémi Boucher et Roger Paquet invitent les gens à participer à la Neuvaine de Sainte-Anne, du 17 au 26 juillet.

Le miracle de la Neuvaine

Les pèlerins qui participeront à la Fête de Sainte-Anne, le 26 juillet, pourront découvrir le tout nouveau site de la Croix, aménagé et inauguré dernièrement, à Chicoutimi-Nord. Durant les jours précédant cette grande célébration, soit du 17 au 25 juillet, environ 20 000 croyants sont attendus lors des différentes messes. Un événement unique, estiment ses organisateurs, surtout lorsqu’on regarde l’achalandage habituel dans les églises. « Après 124 ans, on peut dire que c’est miracle ! », lance le président organisateur, Rémi Boucher.

Sous le thème Ma famille sous le regard de Jésus, la Neuvaine de Sainte-Anne se déroulera à l’église Sainte-Anne de la rive nord de Chicoutimi, à compter du 17 juillet. C’est le prédicateur Régis Gagnon, prêtre du diocèse de Québec, qui présidera les célébrations. Trois messes seront célébrées chaque jour, soit à 7 h 30, à 14 h 30 et à 19 h.

La procession du 26 juillet se déplacera jusqu’au nouveau site de la Croix.

Selon le président organisateur de la Neuvaine, Rémi Boucher, quelque 400 personnes assistent à chacune des messes. Ce nombre détonne avec la quinzaine de personnes présentes sur les bancs d’église chaque jour. « Je vais à la messe tous les matins et je peux vous dire qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Mais lorsqu’arrive la Neuvaine, l’église est bondée. Ça fait vraiment du bien de voir ça », a souligné Rémi Boucher.

Accompagné des membres organisateurs Michel Desgagné et Roger Paquet, Rémi Boucher a découvert avec grand plaisir le nouveau site de la Croix, réaménagé au coût de 500 000 $. L’an dernier, la procession s’était déplacée jusqu’au site, mais les rénovations étaient en cours. 

« Cette année, ce sera vraiment merveilleux sur le nouveau site », a affirmé Michel Desgagné, bien connu dans le monde de la boxe régional. L’homme de foi s’implique au sein de la Neuvaine depuis plusieurs années. La grande célébration du 26 juillet sera célébrée à l’extérieur par l’évêque de diocèse de Chicoutimi, Mgr René Guay, et sera suivie par la procession aux flambeaux jusqu’à la croix. Rémi Boucher aimerait bien que la croix, érigée à cet endroit en 1922, soit bénie par l’évêque.

Chaque jour, durant la Neuvaine, environ 400 personnes assistent aux messes célébrées à l’église Sainte-Anne.

«  Je vais à la messe tous les matins et je peux vous dire qu’il n’y a pas beaucoup de monde. Mais lorsqu’arrive la Neuvaine, l’église est bondée. Ça fait vraiment du bien de voir ça.  »
Rémi Boucher

Parmi les célébrations attendues, l’onction des malades aura lieu le lundi 22 juillet, à 14 h 30, et la Journée du pardon se déroulera le jeudi 25 juillet.