Des camions remplis de matériaux secs se rendent régulièrement chez Centrem pour y livrer des rebuts.

Le ministère de l’Environnement effectue des vérifications chez Démex-Centrem

Le ministère de l’Environnement effectue des vérifications concernant les activités du centre de transbordement Démex-Centrem, situé sur la Côte-Réserve, à Chicoutimi.

Par courriel, Sophie Gauthier, conseillère en communications du ministère, a confirmé que des plaintes ont été déposées dans les dernières semaines portant sur de possibles activités non autorisées, l’entreposage possible de matières dangereuses résiduelles et le bruit excessif. Des techniciens du ministère ont effectué une inspection sur le site. D’autres vérifications sont en cours pour s’assurer que les activités de l’entreprise se déroulent conformément à la Loi sur la qualité de l’environnement et ses règlements.

Advenant des manquements à la loi, la situation sera évaluée selon la Directive sur le traitement des manquements à la législation environnementale, souligne Mme Gauthier.

Le ministère ajoute qu’une plainte a été reçue le 2 mai concernant de la neige poussée dans la bande riveraine de la rivière Chicoutimi.

L’inspection réalisée le 3 mai a résulté en l’émission d’un avis de non-conformité à l’endroit de Démolition Excavation Démex, en raison du manquement à l’article 22 de la Loi sur la qualité de l’environnement. L’entreprise a par la suite apporté des corrections requises.