Le Marché Public de Saint-Gédéon a rouvert ses portes samedi matin sur la rue de la Plage
Le Marché Public de Saint-Gédéon a rouvert ses portes samedi matin sur la rue de la Plage

Le Marché Public de Saint Gédéon rouvre ses portes

Le Marché Public de Saint-Gédéon a rouvert ses portes samedi matin sur la rue de la Plage. De 9 h 30 à 14 h 30, les visiteurs ont pu découvrir une panoplie de produits et de confections locaux. Le marché sera ouvert tous les samedis jusqu’au 5 septembre.

« La journée s’est bien déroulée. Il y a eu un bon achalandage. À 13 h 30 on avait plus de 700 personnes qui étaient passées et ça va aller en montant au courant de l’été avec les touristes et les vacances. Les exposants étaient heureux de revenir à la vie si je peux le dire comme ça », a fait savoir le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon.

Un total de 21 exposants, 13 du secteur agroalimentaire et huit artisans prenaient place dans le chapiteau. Selon M. Hudon, le Marché Public de Saint-Gédéon est un incontournable. « Les exposants, ce sont de petits producteurs et c’est comme ça qu’ils se font connaître. La plupart vendent sur Internet ou ont une boutique à la ferme, mais si tu ne les connais pas, tu ne le sais pas. On a des artisans de La Baie comme de Saint-Félicien. Ce n’est pas un marché local, mais un marché régional. »

Un chapiteau agrandi

Cette année, l’organisation du marché a décidé d’installer un chapiteau de 100x60, comparativement à 60x60 par le passé. Cet agrandissement était pour permettre la distanciation sociale, mais M. Hudon n’écarte pas la possibilité d’utiliser l’espace pour ajouter des exposants.

Le maire de Saint-Gédéon, Émile Hudon, était très heureux d’accueillir les visiteurs au Marché Public de Saint-Gédéon.

« On a une liste d’attente de cinq ou six artisans qui veulent venir. C’était la première fin de semaine alors oui, on va regarder si on est capable d’en ajouter. Comme ça bien été et que l’on a la place, c’est une possibilité, mais on ne veut pas non plus trop entasser les gens et qu’ils soient déçus. On va regarder ce qu’on peut faire. »

Des activités pour pallier la perte des événements

Avec l’annulation de nombreux événements et fêtes à Saint-Gédéon, M. Hudon compte bien organiser quelques petites activités ici et là pour faire vibrer son village. « On a ouvert une semaine plus tard et on va fermer une semaine plus tard. Comme on veut éviter les grands rassemblements, on a annulé les événements. On va voir avec la Santé publique si on peut faire de petites activités comme des dégustations et autres trucs du genre. »

Des visiteurs respectueux

Plusieurs mesures ont dû être adoptées afin d’assurer la sécurité de tous. Des panneaux de plastique ont été installés à chaque comptoir et un nombre limité de personnes pouvaient accéder au chapiteau.

Géraldine Munger était tout sourire derrière sa visière à exposer ses cabanes pour les oiseaux et les papillons qu’elle fabrique elle-même.

« Avec les mesures mises en place, c’est sûr qu’il y a toujours des gens mécontents, mais la grande majorité des gens étaient contents et ont respecté les règles à la lettre. Devant chaque exposant il y avait une barrière en plexiglas et plusieurs portaient la visière ou le masque. C’était sécuritaire et très plaisant », a raconté M. Hudon.