Le marché immobilier en baisse pour un 4e trimestre

Pour un quatrième trimestre d'affilée, le marché immobilier résidentiel au Saguenay-Lac-Saint-Jean a connu une baisse d'activités avec 383 transactions, en baisse de 2% comparativement à la même période l'an dernier.
Selon les données de la Chambre immobilière du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les acheteurs sont encore avantagés par la situation en raison de l'abondance des résidences sur le marché. Les maisons unifamiliales ont affiché une augmentation du nombre de ventes de 4% depuis trois mois tandis que du côté des plex, 33 unités ont été transigées, une baisse importante de 25%.
Secteurs épargnés
L'analyse effectuée révèle que trois secteurs ont tiré leur épingle du jeu. C'est le cas pour La Baie où 50 résidences ont changé de main, Chicoutimi-Nord/Canton Tremblay (43) et Chicoutimi (128), pour des hausses respectives de 19%, 23% et 8%.
À l'inverse, Jonquière, avec 127 transactions, et la périphérie de Saguenay (35) connaissent des baisses du nombre de ventes de 18% et 10% respectivement.
Des prix stables
En ce qui a trait au prix de vente, la maison unifamiliale dans la région métropolitaine de recensement se vend au prix médian de 174 500$. Ce prix est demeuré stable depuis les dix derniers trimestres. Des baisses de prix ont même été enregistrées dans tous les secteurs à l'exception de Jonquière où le prix médian a haussé de 2% à 168 250$.
Selon Carlos Cordeiro, directeur général de la Chambre, cette situation s'explique par le fait que les acheteurs, détenant le gros bout du bâton, contrecarrent d'éventuelles pressions à la hausse.
À l'échelle du Québec, la Chambre provinciale enregistre 24 605 transactions, en progression de 4%. Il s'agit d'une huitième augmentation consécutive, mais aussi du meilleur résultat pour un deuxième trimestre depuis quatre ans.
Parmi les RMR ayant connu la plus forte hausse des ventes, Gatineau a connu la plus forte croissance (12%) tandis que Trois-Rivières a enregistré une hausse de 5% inscrivant un record d'activité pour ce trimestre.