Le nombre de transactions d’immeubles résidentiels affiche une croissance de 12% pour 2018.

Le marché immobilier en reprise

Le marché de la revente d’immeubles résidentiels a repris de la vigueur en 2018 au Saguenay–Lac-Saint-Jean, alors que le nombre de transactions devrait afficher une croissance de 12 % pour l’année qui vient de se terminer.

Ces données devraient être confirmées, lundi, alors que la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ) dévoilera le bilan de la dernière année.

Levant partiellement le voile sur les données à venir, Carlos Cordeiro, directeur général de la Chambre immobilière du Saguenay–Lac-Saint-Jean, a mentionné que depuis qu’il assume sa fonction, soit cinq ans et demi, c’est la première fois qu’il assiste à une telle hausse du nombre de transactions effectuées par des firmes en courtage immobilier.

Les données publiées au troisième trimestre de 2018 faisaient état d’une hausse de 11 % du nombre de ventes, soit 423 de plus, pour s’établir à 1706 dans la dernière année, ce qui représente des ventes de 289,5 M$ dans la région. Sur une base annuelle, la hausse du nombre de ventes est nulle. Le prix médian d’une maison unifamiliale dans la région s’établissait à 160 000 $.

M. Cordeiro a émis l’hypothèse que la remontée anticipée des taux d’intérêt par la Banque du Canada ait pu inciter des acheteurs potentiels à procéder à l’achat d’une propriété. Le faible taux de chômage et le démarrage de certains projets industriels d’importance ont aussi pu jouer un rôle dans la reprise, selon lui.

Selon Jacynthe Alain, directrice communications et relations publiques, les chiffres publiés pour les neuf premiers mois de 2018 sont un bon indice de la tendance, alors que la croissance de l’activité s’est poursuivie dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Saguenay.

Prix médian élevé à Laterrière

Selon les chiffres publiés par le site Centris, le prix médian pour une maison unifamiliale à Chicoutimi s’est établi à 185 500 $ pour les quatre trimestres de septembre 2017 à septembre 2018, comparativement à 165 000 $ à Jonquière et à 170 000 $ à La Baie.

À Laterrière, le prix médian atteint 217 500 $ pour la même période, tandis qu’à Saint-Honoré, le prix médian est en croissance à 173 000 $.