Le Quotidien
Une bande de plants de maïs d’un kilomètre et demi se retrouve sur la 169 près du rang Belle Rivière et du rang Saint-Léandre dans le secteur Hébertville.
Une bande de plants de maïs d’un kilomètre et demi se retrouve sur la 169 près du rang Belle Rivière et du rang Saint-Léandre dans le secteur Hébertville.

Le maïs pour contrer la poudrerie au Lac-Saint-Jean

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
La solution pour amoindrir les aléas de la nature en période hivernale réside peut-être dans la nature elle-même. C’est du moins ce qu’évaluera le ministère des Transports du Québec (MTQ) alors que des plants de maïs sont au coeur d’un projet pilote qui s’ancrera, cet hiver, dans les secteurs d’Hébertville et de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Les céréales, dont la hauteur varie entre six et huit pieds, seront utilisées, à la suggestion d’un agriculteur jeannois, comme des haies brise-vent.