La comparution du maire de Roberval Sabin Côté a été reportée au 29 octobre.

Le maire de Roberval a plaidé non coupable

Le maire de Roberval, Sabin Côté, a plaidé non coupable à l’accusation de conduite avec les facultés affaiblies lundi matin, au Palais de justice de Roberval. Sa cause a été reportée au 29 octobre. Le maire étant absent de la cour, c’est son avocat, Me Francis Boucher, qui a enregistré le plaidoyer.

Me Boucher agissait au nom de son collègue, Me Denis Otis, qui représente le maire de Roberval.

Le premier magistrat est accusé de conduite avec facultés affaiblies, une faute qu’il aurait commise dans la nuit du 23 au 24 juin dernier, lorsqu’il a percuté un cône au volant de son véhicule.

S’il est reconnu coupable, ça serait la deuxième fois que l’homme se fait prendre au volant de son véhicule avec les facultés affaiblies. Selon le Code criminel, il est passible d’une peine d’emprisonnement minimal de 30 jours pour un tel crime.

En 2013, il avait été reconnu coupable d’avoir eu la garde et le contrôle d’un véhicule alors qu’il dépassait là aussi la limite d’alcool permise par la loi. Cette infraction avait été commise en 2007, alors qu’il avait laissé son véhicule stationné devant une station-service avec le moteur allumé.