Le maire de Labrecque, Éric Simard, a partagé mardi sur sa page Facebook un documentaire diffusé sur YouTube qui met en doute les faits et statistiques associés à la pandémie.
Le maire de Labrecque, Éric Simard, a partagé mardi sur sa page Facebook un documentaire diffusé sur YouTube qui met en doute les faits et statistiques associés à la pandémie.

Le maire de Labrecque partage une vidéo de fausse pandémie

Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Annie-Claude Brisson, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Le Quotidien
Pandémie, politique et réseaux sociaux ne font pas toujours bon ménage. Une publication Facebook partagée par le maire de Labrecque au Lac-Saint-Jean, Éric Simard, en est la preuve. L’élu jeannois a publié la vidéo «Fausse pandémie-Le peuple s’éveille» sur sa page personnelle, au cours des dernières heures, ce qui a causé quelques réactions.

La vidéo de 32 minutes présente un documentaire diffusé sur YouTube qui met en doute les faits et statistiques associés à la pandémie. La couverture médiatique qui en est faite est également pointée du doigt dans le contenu partagé par l’élu municipal.

Invité à s’expliquer, le représentant du conseil municipal rétorque qu’«on ne fera pas une histoire avec ça».

Éric Simard, maire de Labrecque. 

Éric Simard affirme avoir droit à ses opinions «comme n’importe quel citoyen». Le maire de la localité de 1350 résidants dit qu’il a simplement publié la vidéo qu’il trouve intéressante et que les gens se feront leur propre opinion.

Questionné quant à l’objectif de relayer une telle vidéo alors que les gouvernements multiplient les actions en pleine pandémie, M. Simard a dit qu’il verrait à peut-être modifier sa publication.

Des utilisateurs de Facebook ont salué la démarche alors qu’une citoyenne a écrit être «très triste qu’un élu partage ce genre de choses, ça ne me représente pas malheureusement... comme citoyenne...».

Questionné quant à la possibilité de certains dérapages, le maire de Labrecque mentionne qu’il ne «contrôlera pas ce que les gens disent sous sa publication».

Éric Simard a confirmé que les mesures sanitaires étaient respectées à l’édifice municipal. La directrice générale, Suzanne Couture, ajoute que des feuilles de plastique de type Plexiglas ont été installées alors que le port du masque y est obligatoire.

Mme Couture a mentionné qu’une citoyenne avait contacté la municipalité en raison de la publication Facebook du maire.

Celui qui est également président du Complexe touristique du Bleuet de Labrecque précise que les directives gouvernementales sont respectées à son travail.