Le lac Saint-Jean est libéré de ses glaces.

Le lac Saint-Jean est calé

Le lac Saint-Jean est libéré de son grand manteau blanc, ce qui signifie que le printemps est bel et bien arrivé.
Le juge du concours du départ des glaces, Éric Tanguay, a officiellement déclaré que le Piékuakami était « calé » à 15h30, mardi.
Selon la tradition, le vaste plan d'eau est considéré comme étant libéré de ses glaces lorsque 70% de sa surface est dégagée.
« J'ai été surpris puisque les vents étaient très calmes. Lorsque je l'ai survolé  ce matin (mardi), les glaces étaient du côté de Péribonka et de la Pointe-Taillon. Et en après-midi, elles s'étaient transportées entre Chambord et Saint-Gédéon », commente le pilote, qui survole le lac chaque année pour surveiller l'évolution de la situation.
L'an dernier, rappelons que le lac Saint-Jean s'est départi de ses glaces le 15 mai. 
La date la plus tardive enregistrée fut un 24 mai alors que le 14 avril est la date où il avait été libéré de ses glaces le plus tôt en saison.