Le lac Saint-Jean est à demi libéré de ses glaces

Le lac Saint-Jean est à demi libéré de ses glaces

Le temps froid des derniers jours alimente les nombreuses discussions et croyances reliées au départ, tant attendu, des glaces du lac Saint-Jean. Samedi matin, c’est un peu plus de la moitié du troisième plus grand lac du Québec qui était libérée de ses glaces.

La tradition veut que le Piékouagami soit considéré comme «calé» lorsque 70% de sa surface est dégagée. Plusieurs observateurs jeannois dont Guy Simard et une image TERRA-MODIS confirment l’état actuel du lac.

En 2017, le lac Saint-Jean a «calé» le 9 mai. Selon les statistiques colligées depuis 1916, c’est le 14 avril 1945 que le Lac a «calé» le plus tôt. En revanche, le départ le plus tardif fut un 24 mai, en 1931 et en 1947.