Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Virginie Brisson, chef de la division tourisme à la CIDAL.
Virginie Brisson, chef de la division tourisme à la CIDAL.

Le Lac-Saint-Jean en mode relance pour le tourisme d’affaires

Katherine Boulianne
Katherine Boulianne
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le tourisme d’affaires devrait reprendre vie sous peu au Lac-Saint-Jean, du moins si l’on se fie au Bureau des congrès de l’endroit. L’organisme s’affaire actuellement à relancer ce secteur, en compagnie de ses différents partenaires hôteliers.

D’ici 2022, 10 millions $ seront injectés dans le cadre d’un plan d’action pour adapter et développer son offre de service dans le contexte de la COVID-19. Une nouvelle qui parvient à la suite de la participation du Bureau des congrès aux Journées nationales du tourisme d’affaires, organisées par Tourisme d’affaires Québec.

« Cet événement a donné le signal de la relance. Les organisateurs que nous avons rencontrés recommencent la planification de leurs événements à moyen et long terme. D’ailleurs, nous avons obtenu la confirmation d’un événement majeur pour 2022 », assure Virginie Brisson, chef de la division tourisme chez Tourisme Lac-Saint-Jean, dans un communiqué.

Afin d’appuyer sa relance de ce secteur touristique, la région pourra compter sur un nouveau positionnement. Le nouveau slogan « Le Lac-Saint-Jean, l’immensité à votre portée », mettra ainsi en valeur la grandeur ainsi que l’atmosphère de villégiature régnant au sein de la destination.

« Nous sommes la destination pour les petits et moyens événements à la fois différent, rassembleur, dans un décor naturel dépaysant et une atmosphère stimulante, le tout à un excellent rapport qualité-prix », ajoute Mme Brisson.

Parmi les initiatives mises en place par le Bureau des congrès, notons l’achat d’équipements technologiques pour favoriser les réunions à distance, élever le niveau de qualité et de professionnalisme des rencontres et sécuriser la clientèle. Ces équipements seront par la suite proposés aux différents événements et gens d’affaires, via les salles de conférence des hôteliers de la région.

10 millions seront investis d’ici 2022 par le Bureau des congrès et les partenaires hôteliers.