Le lac Saint-Jean n'est toujours pas libéré de ses glaces.

Le lac Saint-Jean, c'est pour demain

Le lac Saint-Jean pourrait se libérer de ses glaces mardi ou au plus tard mercredi. Voilà la prédiction du juge du Départ des glaces Éric Tanguay.
Le pilote a survolé le Piékuakami, lundi après-midi. Il a constaté qu'il n'y avait plus de glace sur 55 à 60 % de la surface du vaste plan d'eau.
« La glace n'a pas fondu beaucoup dans les dernières heures. Elle est très mince et s'est effritée. Avec un peu de soleil et de vent, ça devrait aller rapidement », a mentionné le Robervalois, en entrevue avec Le Quotidien.
Le lac est déclaré officiellement « calé » lorsqu'il est libéré de 70% de ses glaces. 
L'année dernière, le départ des glaces s'est fait le 15 mai.