Le Quotidien
Jonathan Lapointe devra rester en prison jusqu’à Noël, puisqu’il est incapable de respecter les règles qui lui sont imposées.
Jonathan Lapointe devra rester en prison jusqu’à Noël, puisqu’il est incapable de respecter les règles qui lui sont imposées.

Le juge Simard à Jonathan Lapointe: « Vous devez comprendre le message. »

Patricia Rainville
Patricia Rainville
Le Quotidien
« La défense de trouble mental ne s’applique pas à vous. Vous savez très bien ce que vous faites. Vous devez comprendre le message. » Le juge Pierre Simard a condamné Jonathan Lapointe à 30 jours de prison et à un suivi probatoire de deux ans, ajoutant au passage que le problème de manque de ressources adaptées à ce jeune homme aux prises avec des problèmes de santé mentale était bien réel, mais que l’individu de 24 ans devait finir par respecter les règlements.