Monseigneur René Guay deviendra le pemier évêque de Chicoutimi originaire de la région, le 2 février.

Le gratin de l’Église à Chicoutimi

Le primat de l’église catholique du Canada, le cardinal Gérald Cyprien Lacroix, va présider l’ordination épiscopale du neuvième évêque de Chicoutimi, le vendredi 2 février à 19 h 30, à la cathédrale de Chicoutimi.

Monseigneur Lacroix sera assisté de l’évêque démissionnaire, Mgr André Rivest, et de l’évêque du diocèse de Saint John au Nouveau-Brunswick, Mgr Robert Harris. Le nonce apostolique du Canada (ambassadeur du Vatican), Mgr Luigi Bonazzi, ainsi que plusieurs évêves et archevêques assisteront également à la cérémonie, précise le diocèse, dans un communiqué de presse.

La population est invitée à assister à cet événement historique qui verra consacré un premier évêque originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Mgr Guay étant né à Saint-Thomas-Didyme. À cette fin, les portes du temple ouvriront à 18 h.

Une autre bonne raison d’assister à la cérémonie est la présence annoncée d’une centaine de choristes de la région qui chanteront de 15 à 20 pièces, comparativement à une dizaine à l’occasion des rendez-vous dominicaux.

Comme le rapportait Le Progrès la semaine dernière, parmi les compositions qui seront interprétées, on remarque le Psaume de la création, une œuvre de Patrick Richard, ainsi qu’un extrait du Magnificat de Robert Lebel. Elles correspondraient aux préférences exprimées par le nouvel évêque et tiendront compagnie à des pièces appartenant au répertoire liturgique.

« Ce sera une messe spéciale, plus longue que d’habitude », soulignait la chef de chœur, Huguette Tremblay, au journaliste Daniel Côté.