Le grand ménage est commencé

Le ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles se prépare à faire le grand ménage du printemps un peu partout sur le territoire forestier du Saguenay–Lac-Saint-Jean en procédant au démantèlement de 19 installations d’occupants illégaux.

Le ministère vient de lancer un appel d’offres afin de recruter un entrepreneur dont la tâche sera de démanteler, de transporter les résidus et de remettre en état le terrain occupé illégalement par des citoyens sans scrupules.

Un camp en tôle galvanisée pour l’achat de bleuets au lac des Cygnes, dans le parc de Chibougamau, une roulotte de camping installée au lac Bassigny dans le même secteur et un vieux minibus scolaire désaffecté au lac aux Foins, au nord de Dolbeau-Mistassini, figurent, entre autres, parmi les installations précaires à démanteler.

En vertu de l’article 54 de la Loi sur le domaine de l’État, nul ne peut ériger ou maintenir une construction sur les terres qui appartiennent à l’État sans en avoir préalablement obtenu l’autorisation du ministère.

Les travaux de démantèlement devront être terminés au plus tard le 11 novembre prochain, mais devront être interrompus pendant la période de chasse, entre le 28 septembre et le 18 octobre dans la zone 28, et entre le 21 septembre et le 20 octobre dans la zone 29.

Selon les estimations du ministère, le coût de ces travaux devrait se situer entre 40 000 et 50 000 $.