Le gouvernement fait «piètre figure»

Le critique libéral en matière de Forêt et député de Laval-des-Rapides, Saul Polo, juge que le gouvernement caquiste « qui se prétend nationaliste » fait piètre figure alors qu’il se laisse imposer par Ottawa les lignes de conduite à suivre pour le rétablissement de l’habitat du caribou forestier.

« Le gouvernement, qui se prétend nationaliste, est en train d’essayer de négocier quelque chose avec le gouvernement fédéral », s’interroge le député de Laval-des-Rapides.

Le député enchaîne rapidement avec les prétentions de la CAQ qui affirme être à l’écoute des régions alors que le gouvernement de François Legault est sur le point d’adopter une stratégie qui pourrait se solder par la disparition de milliers d’emplois dans l’industrie forestière. Ces impacts, selon ce qui découle de la stratégie préparée par les fonctionnaires à partir des critères d’Ottawa, seront particulièrement importants au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le député libéral rappelle que le gouvernement du Québec, du temps du premier ministre Philippe Couillard, s’est toujours fait un devoir de défendre les compétences du Québec pour la mise en place de cette stratégie et que, soudainement, la CAQ se laisse dicter une ligne de conduite par Ottawa. Philippe Couillard avait établi le principe, a rappelé le critique libéral, qu’il n’y aurait pas une seule perte d’emploi pour un caribou.

« Le ministre Pierre Dufour avait dit qu’il allait annoncer une stratégie pour le mois de décembre. On apprend aujourd’hui que sans avoir consulté ses partenaires et sans s’informer sur les impacts, le gouvernement est sur le point d’adopter une stratégie. On apprend cette information dans un document du gouvernement fédéral. »

Le député Polo reprend en dénonçant l’intention de Québec d’aller de l’avant avec une stratégie qui aura des conséquences sur l’emploi alors que la région la plus impactée n’a pas fait l’objet d’inventaire depuis le début des années 2000. Il reprend ici les commentaires d’un haut fonctionnaire du gouvernement du Québec qui mettait en garde l’équipe de rétablissement de l’habitat du caribou sur les risques d’utiliser des inventaires de plus de 10 ans comme c’est le cas spécifiquement pour les hardes du Saguenay-Lac-Saint-Jean, principalement celles du nord du Lac-Saint-Jean.

L’opposition libérale entend aller au fond des choses dans cette histoire. M. Polo admet que tout le monde a été pris par surprise d’apprendre dans des documents qu’une stratégie serait adoptée dans quelques semaines, avec en prime des conséquences sur l’emploi. Il réitère que ce sont plusieurs éléments importants qu’il faut considérer.

« Il est important qu’on puisse avoir une stratégie pour conserver les caribous. Mais on doit aussi protéger les emplois », ajoute le député libéral.

Le Quotidien a de nouveau logé une nouvelle demande d’entrevue, sans succès, avec le ministre des Forêts, mardi.