Skieurs et planchistes se faisaient rares sur les pistes, jeudi, notamment au Mont-Bélu, à La Baie.

Le froid fait mal aux stations de ski

Le temps des Fêtes est beaucoup moins occupé qu’à l’habitude pour la plupart des centres de ski de la région. Les températures froides ont découragé de nombreux skieurs et planchistes à sortir du confort de leurs maisons pour aller dévaler les pentes.

Au Mont-Bélu, l’achalandage a chuté de 40 % en comparaison avec la même période l’an dernier. Au Valinouët, on estime que ce pourrait être une baisse encore plus drastique. 

« La baisse de clientèle est drastique. C’est évident qu’il y a moins de monde dans les pistes. J’y suis allé quelques fois et je dois avouer que ce n’est pas chaud pour skier », estime le directeur des opérations à la station de ski Le Valinouët, Alain Tremblay.

« C’est une période des Fêtes très maussade pour nous. Toute la direction est découragée. Les clients ne sont pas au rendez-vous », se déçoit le directeur général du Mont-Bélu, Frédéric Perron.

Selon lui, la température idéale se situe aux alentours de -15°C. 

« Avec des températures comme -30°C ou -35°C, les gens préfèrent rester en pyjama ou encore faire de la raquette, mais pour le ski, c’est très froid », croit M. Perron. 

Il est conseillé d’aller à l’intérieur après deux ou trois descentes de suite pour éviter les engelures.
Les skieurs doivent s’habiller chaudement pour dévaler les pentes.

Le sommet fermé

La direction du centre de ski Le Mont-Édouard a décidé de fermer le sommet de sa montagne en raison des vents violents qui pourraient causer des engelures. Jeudi matin, les vents atteignaient jusqu’à 55 kilomètres à l’heure au sommet des pistes.

« C’est loin de ressembler au temps des Fêtes de l’an dernier, mais il faut apprendre à vivre avec et puis c’est un sport d’hiver alors il faut s’en attendre », indique le directeur au développement du Mont-Édouard, Roger Dallaire. 

Ce dernier soutient cependant que mercredi a été la journée la plus occupée de la semaine.

« Je suis moi-même allé sur les pistes, c’est faisable. La solution est de faire deux ou trois descentes puis de se réchauffer avant d’y retourner », explique M. Dallaire. 

Record d’ouverture 

La région avait reçu d’abondantes quantités de neige avant Noël, ce qui avait permis à plusieurs stations de ski d’ouvrir leurs portes plus tôt qu’à l’habitude. C’est le cas notamment du Mont-Édouard, du Valinouët et du Mont-Bélu. 

Les directions de ces centres espèrent que les températures seront à la hausse au cours des prochains jours et comptent sur le mois de janvier pour récupérer une partie des ventes perdues. 

La direction de la station de ski Mont-Lac-Vert d’Hébertville n’était pas disponible pour une entrevue en raison de la période des Fêtes. 

Une baisse d’achalandage est notée dans la plupart des centres de ski de la région.