Le Foyer Val Racine devrait être vendu prochainement à la Coopérative de solidarité de services à domicile du royaume du Saguenay.

Le Foyer Val Racine sur le point d’être vendu

Mis en vente il y a plusieurs mois, le Foyer Val Racine, situé sur le boulevard Saguenay à Chicoutimi, est sur le point d’être acquis par la Coopérative de solidarité de soins à domicile du Royaume du Saguenay (CSSDRS).

Lors de la dernière réunion du conseil d’arrondissement de Chicoutimi tenue vendredi, les élus ont accepté de modifier le règlement de zonage autorisant actuellement un établissement à caractère religieux pour permettre des classes d’usage d’établissement d’enseignement, services particuliers, hébergement, restauration, etc.

L’immeuble Val Racine devrait être vendu prochainement à la Coopérative de solidarité de services à domicile du royaume du Saguenay.

Selon Linda Bélanger, directrice générale de la CSSDRS, une promesse d’achat a été signée avec les propriétaires actuels. Même si le conseil a entériné la modification, plusieurs démarches exigées par la Ville doivent être complétées comme une demande d’occupation, la réalisation d’une étude géotechnique d’analyse d’écoulement des eaux, l’expertise d’un architecte et autres avant la conclusion finale de la vente.

L’immeuble érigé en partie en 1928 permettra à la coopérative de concentrer en un seul lieu son personnel disséminé actuellement dans l’édifice de l’ancienne caisse populaire Saint-Laurent sur la rue Saint-Jacques à Jonquière et un immeuble du boulevard Barrette. Les 16 membres du personnel administratif seront regroupés à Val Racine afin d’effectuer la gérance et la formation des 240 membres du personnel œuvrant auprès des 1500 clients actifs au Saguenay. « En raison du bas prix de l’immeuble qui sera acheté, les frais qu’on assumera nous reviennent à l’équivalent des deux lieux d’affaires qu’on opère actuellement », affirme-t-elle.

Les nombreux locaux et salles de réunion de l’immeuble permettront de dispenser de la formation au personnel de la coopérative. Toutefois, des travaux d’installation de filage devront être réalisés pour l’utilisation de matériel informatique. Linda Bélanger n’exclut pas qu’à moyen terme, la coopérative mette en location des espaces pour d’autres organismes.