La styliste Marie-Claude Pichette suggérait aux professeurs d’éviter « les vêtements de type séduction, comme les décolletés plongeants et les bretelles spaghetti », a engendré les critiques de professeurs qui ont perçu les conseils comme étant « antiféministes ».

Vidéo controversée : le recteur de l’UQO s’excuse

Le recteur de l’Université du Québec en Outaouais (UQO), Denis Harrisson, prend sur ses épaules la responsabilité entourant la diffusion d’une vidéo sur la chaîne YouTube de l’université recommandant des conseils de mode pour le corps professoral.

La vidéo, qui suggérait aux professeurs d’éviter « les vêtements de type séduction, comme les décolletés plongeants et les bretelles spaghetti », a engendré les critiques de professeurs qui ont perçu les conseils comme étant « antiféministes ».

La vidéo a été retirée vendredi.


«  Il était nécessaire de retirer cette vidéo controversée. De fait, elle n’aurait jamais dû y être.  »
Denis Harrisson, recteur de l’UQO

Elle mettait en vedette la styliste Marie-Claude Pichette, et a été conçue dans le cadre du programme E3 qui vise à donner la parole à des experts, selon les intérêts manifestés par des employés.

« Il était nécessaire de retirer cette vidéo controversée. De fait, elle n’aurait jamais dû y être. À titre de chef d’établissement de l’UQO, j’assume la responsabilité de ce qui s’est produit et je m’excuse pour le malaise créé autant pour les membres de la communauté de l’UQO que parmi les citoyens. Le projet E3 sera temporairement retiré et révisé sous ma supervision », a indiqué le recteur dans une lettre au Droit