Le judoka Antoine Valois-Fortier a remporté la médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres, en 2012.

Valois-Fortier opéré pour deux hernies discales

La route vers les Jeux olympiques de Tokyo prend un détour inattendu pour Antoine Valois-Fortier. Le judoka de Beauport sera au repos pour une période de 9 à 12 semaines en raison d’une récente intervention chirurgicale pour traiter deux hernies discales.

Le médaillé de bronze des Jeux de Londres, en 2012, est passé sous le bistouri, dimanche, afin de le soulager d’un malaise qui l’incommode depuis plusieurs années.

«Mes premiers gros problèmes sont survenus en 2009. J’ai pu gérer la douleur pendant plusieurs années, mais c’était toujours des maux récurrents. Dernièrement, c’était plus intense, alors j’ai décidé d’y aller pour l’opération et de régler ça une fois pour toutes», a expliqué Valois-Fortier par l’entremise d’un communiqué de presse publié par Judo Canada.

Le sportif de 28 ans s’est imposé sur la scène internationale avec sa troisième place aux Jeux de Londres (2012) ses médailles d’argent (2014) et de bronze (2015) aux Championnats du monde. Il a aussi fini septième aux Jeux de Rio (2016).

Un mal nécessaire

«J’ai hâte que ce soit une histoire du passé afin de m’entraîner et participer à des tournois pour montrer mon plein potentiel. Mon unique objectif est de bien faire en 2020 et la chirurgie était nécessaire pour y parvenir», ajoutait-il.

Le processus olympique des judokas canadiens se met en branle, cet été, mais Valois-Fortier ne grimpera sur le tatami que l’hiver prochain. Il ratera notamment les Championnats du monde, disputés à Bakou, en Azerbaïdjan, en septembre. Au cours des prochaines semaines, le repos et des marches quotidiennes seront ses seules activités en attendant son retour à l’entraînement en prévision d’une troisième participation aux Jeux olympiques. Le prochain rendez-vous aura lieu à Tokyo, en 2020.

«Il s’agit d’un mal nécessaire si je veux me rendre à Tokyo. Je suis convaincu d’avoir le talent et l’expérience pour me rattraper lorsque je serai de retour à la compétition», a précisé celui qui bénéficiera de l’encadrement des spécialistes de Judo Canada pour lui permettre de revenir à son niveau de performance en vue des Jeux olympiques.