Stéphane Denis, photographié lors d’une audience tenue en janvier dernier au palais de justice de Granby.
Stéphane Denis, photographié lors d’une audience tenue en janvier dernier au palais de justice de Granby.

Une peine de 22 mois de prison pour Stéphane Denis

Pascal Faucher
Pascal Faucher
La Voix de l'Est
Un homme de Granby trouvé coupable d’avoir fait des attouchements sexuels à deux mineures passera les prochains mois en prison.

La cour a récemment imposé une peine de 22 mois de détention à Stéphane Denis, 49 ans, pour les crimes qu’il a commis entre 2012 et 2016.

En ce qui concerne la première victime, âgée de 10 ans au moment des faits, l’homme avait profité du fait qu’elle dorme chez lui pour s’allonger auprès d’elle et lui toucher les organes génitaux par-dessus ses sous-vêtements.

Pour la deuxième, alors qu’elle était âgée de 15 ans, M. Denis lui a chatouillé les fesses dans une camionnette avant de récidiver un peu plus tard en voiturette de golf, visant alors ses cuisses et sa vulve, toujours par-dessus ses vêtements.

Délinquant sexuel

«Toutes les circonstances entourant la conduite de l’accusé amènent le tribunal à conclure hors de tout doute raisonnable que les attouchements auxquels il s’est porté, en trois occasions, étaient de nature sexuelle et ont porté atteinte à l’intégrité sexuelle des plaignantes», avait souligné la juge Danièle Côté, de la Cour du Québec, en déclarant M. Denis coupable le 7 juillet dernier.

La version de l’accusé, qui avait plaidé non coupable, a été qualifiée d’«invraisemblable à plusieurs égards, à l’occasion contradictoire» par la juge.

Quant à sa sentence, imposée le 28 août, elle stipule que l’accusé devra en outre respecter une probation de trois ans à sa sortie de prison et que son nom sera inscrit à vie au registre des délinquants sexuels.