Des cerfs de Virginie broutent dans un quartier de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

Une chasse à l'arc pour lutter contre l’invasion de chevreuils à Saint-Jean au Nouveau-Brunswick

SAINT-JEAN, N.-B. - Le gouvernement du Nouveau-Brunswick lancera cet automne une chasse à l’arc contrôlée à Saint-Jean pour lutter contre les nuisances croissantes causées par les chevreuils.

Une assemblée publique est prévue mercredi soir pour expliquer le programme aux résidents d’un quartier de Saint-Jean prisé des chevreuils, qui errent dans les rues et détruisent les jardins.

Selon le biologiste Joe Kennedy, la présence des chevreuils est un problème de plus en plus dérangeant depuis 10 ans dans la région. Il précise qu’une chasse à l’arc contrôlée a eu lieu pour la première fois dans des municipalités à l’est de Saint-Jean il y a quatre ans.

Ces chasses contrôlées ont permis jusqu’à présent de tuer 476 chevreuils, mais selon M. Kennedy, ces cervidés sont de plus en plus nombreux à migrer dans les secteurs peuplés et ils se reproduisent rapidement.

Les résidents de Saint-Andrews, à l’ouest de Saint-Jean, ont acheté une page entière dans un journal la semaine dernière pour demander eux aussi aux autorités provinciales de prendre les mesures nécessaires afin de réduire le nombre de chevreuils. En plus de causer des dommages aux terrains, les chevreuils font craindre des accidents de la route et suscitent des inquiétudes quant au risque de propagation de la maladie de Lyme.

La population actuelle de chevreuils au Nouveau-Brunswick est estimée à 73 000 individus.