Cette «boîte d’hiver», où la température oscille entre -4 et -8 degrés Celsius, est la nouvelle astuce de l’Office du tourisme de Québec (OTQ) pour attirer des visiteurs durant la saison froide.

Une «boîte d’hiver» sur la terrasse Dufferin

Des touristes font la file depuis mardi midi devant un étrange conteneur réfrigéré installé près de la terrasse Dufferin, à Québec.

Cette «boîte d’hiver», où la température oscille entre - 4 et - 8 degrés Celsius, est la nouvelle astuce de l’Office du tourisme de Québec (OTQ) pour attirer des visiteurs durant la saison froide.

«On lance un coup d’éclat [...] où on veut faire parler de l’hiver à l’année longue», dit le directeur des communications et du marketing à l’OTQ, Éric Bilodeau.

Baptisé «microclimat», le conteneur mesure 26 pieds de longueur sur 9 pieds de largeur. Il est situé à proximité de la terrasse Dufferin entre le monument de Samuel de Champlain et le Fairmont-Le Château Frontenac.

À l’intérieur, les touristes peuvent avoir un aperçu de la saison hivernale à Québec : sculptures de glace, Hôtel de glace en format réduit, télésiège de station de ski, décor québécois et projections vidéo des «incontournables de l’hiver».

Sur place mardi après-midi, le maire de Québec, Régis Labeaume, a souligné l’originalité de la stratégie. «C’est le genre de chose qui est viral», a-t-il dit. «Tout ce qui est distinctif, les gens aiment ça.» 

Idéal pour les selfies

L’OTQ espère que le conteneur sera le théâtre d’une multitude d’égoportraits qui seront diffusés sur les réseaux. La terrasse Dufferin apparaissait comme l’endroit idéal pour la pêche aux selfies. Environ 2 millions de personnes y passent chaque été.  

Le «microclimat» a coûté 125 000 $. L’an prochain, le conteneur sera installé dans d’autres endroits à Québec. Il pourrait aussi être transporté dans des villes américaines. 

«Si vous comparez une page couleur dans le New York Times, un samedi, c’est 90 000 $US. Ça dure une journée, souligne M. Bilodeau. Ça [le conteneur], on l’a pour trois mois. On va le mettre ailleurs dans la ville de Québec dans les années à venir. Et on va pouvoir l’amener avec nous partout où on va pour faire des activités de promotion».

Mardi après-midi, Jaroslaw Kokolus, d’Edmonton, est allé faire un tour dans le microclimat. «J’ai adoré», a-t-il dit. Il ne savait pas si sa visite du conteneur allait le convaincre de revenir à Québec l’hiver, mais le conteneur lui a rappelé que la ville était aussi belle au froid.

Chose certaine, le conteneur réfrigéré lui a permis de rafraîchir en cette journée de canicule. Le maire Labeaume partageait son avis. «Je m’en viens coucher ici ce soir», a-t-il blagué. 

Le maire Labeaume et Bonhomme Carnaval étaient présents pour l'annonce.