Lawrence Cannon a accepté le mandat de remplacer le président du conseil d’administration de Sphinx Resources.

Un rôle dans l’industrie minière du Pontiac pour Cannon

L’ex-ministre au provincial et au fédéral, Lawrence Cannon, a été accepté un mandat important au sein de l’entreprise Sphinx Resources dont la prospection minière dans le Pontiac montre de belles promesses.

Déjà administrateur de l’entreprise, M. Cannon a reçu le mandat de remplacer le président du conseil d’administration après son départ à la retraite, une nomination qui contribue à accroître la crédibilité de Sphinx Resources, selon son président-directeur général, Jeremie Ryan.

«Avec le départ de John W. Hick, c’était naturel de l’offrir à M. Cannon, avec son background et son expérience en gouvernance», soutient M. Ryan.

L’ancien député fédéral de Pontiac et conseiller municipal à Gatineau arrive à la présidence du c.a. de Sphinx peu de temps après d’autres bonnes nouvelles pour l’entreprise.

Le 26 juin dernier, Jeremie Ryan annoncé l’acquisition de 42 nouveaux claims (24,5 kilomètres carrés) à l’Île-du-Grand-Calumet, des terres qui présentent un haut potentiel pour l’exploitation d’or et d’argent.

En février dernier, le président-directeur général de Sphinx affirmait au Droit que ses plus récents échantillons de sol prélevés dans le Pontiac présentaient de hautes teneurs en zinc.

À LIRE AUSSI: Optimisme dans le Pontiac

Bien qu’on soit encore loin de l’ouverture d’une mine, M. Ryan souligne qu’il y a place à l’optimisme, surtout dans une MRC où le développement économique est difficile.

«À date, tout est positif, résume Jeremie Ryan. C’est beaucoup de travail, mais pour moi, c’est une façon de redonner à la communauté. Ça prend des jobs dans le Pontiac. Si on trouve une mine, ça serait bienvenu. L’acceptabilité sociale est là. Les gens me voient et me félicitent d’avoir cet emploi.»