Un jeune automobiliste du Québec qui participait à une course de route a été arrêté samedi midi en Nouvelle-Écosse pour avoir roulé à une vitesse de 232 kilomètres à l’heure dans une zone où la vitesse maximale permise est de 110 kilomètres à l’heure.

Un Québécois arrêté à 232 km/h en Nouvelle-Écosse

THOMSON STATION, N.-É. - Un jeune automobiliste du Québec qui participait à une course de route a été arrêté samedi midi en Nouvelle-Écosse pour avoir roulé à une vitesse de 232 kilomètres à l’heure dans une zone où la vitesse maximale permise est de 110 kilomètres à l’heure.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) croit que cette vitesse est l’une des plus élevées à avoir été captée par un radar en Nouvelle-Écosse.

La GRC effectuait une opération de surveillance sur l’autoroute 104 dans le secteur de Thomson Station, à une vingtaine de kilomètres à l’est d’Amherst, dans le nord de la province.

Un patrouilleur circulant en direction est a remarqué le passage de deux véhicules qui semblaient faire une course en direction ouest.

Un des véhicules roulait à 159 km/h. Son conducteur a été arrêté et a écopé d’un avis d’infraction et d’une amende de 410 $.

C’est un policier positionné un peu plus loin qui a mesuré la vitesse de l’autre véhicule. Le Québécois âgé de 19 ans circulait à 232 km/h et a été accusé de grand excès de vitesse en vertu de la loi provinciale. En Nouvelle-Écosse, l’amende pour une telle infraction est de 2422,50 $.

Son permis de conduire a été suspendu et son véhicule a été saisi.