Les policiers appelés sur place ont entrepris de négocier avec l’agresseur, qui a finalement été arrêté, puis transporté en ambulance au Centre hospitalier de Granby.

Un piéton attaque un motocycliste à Granby

Un quadragénaire de Granby a comparu par voie téléphonique à partir de sa chambre d’hôpital pour avoir assailli un motocycliste jeudi, dans le secteur des rues Saint-Jude et Évangéline.

Benoit Boucher, 43 ans, fait face à deux chefs d’accusation de voies de fait, un chef de voies de fait avec lésions et une accusation de menaces de mort. Il fait l’objet d’une ordonnance d’évaluation qui entraînera son transfert dans un centre hospitalier de Sherbrooke et sera de retour devant un juge le 4 juillet.

L’incident s’est produit vers 13 h, a indiqué le porte-parole de la police de Granby, Daniel Tanguay.

Le motocycliste était arrêté à un feu rouge lorsqu’un piéton s’est jeté sur lui, l’a agrippé par le cou et l’a jeté par terre avec sa monture. 

« J’attendais la lumière, il m’a sauté dans le dos. Tu ne t’attends pas à ça, raconte la victime », Dany McDuff. 

« Quand on s’est relevés, il s’est mis à me crier que j’avais volé une moto, que j’étais Mom Boucher et qu’il allait me tuer », poursuit celui qui dit avoir « mangé trois ou quatre coups ».

« J’ai vu qu’il n’était pas bien alors je me suis éloigné ; je ne voulais pas le rendre plus agressif. »

Un ami de la victime, qui le suivait à bord de son véhicule, a tenté d’intervenir pour mettre un terme à l’altercation, mais le suspect a sorti un couteau qu’il a brandi vers le motocycliste.

Les policiers appelés sur place ont entrepris de négocier avec l’agresseur, qui a finalement été arrêté, puis transporté en ambulance au Centre hospitalier de Granby. 

M. McDuff s’en sort avec quelques courbatures, mais il n’en demeure pas moins que l’incident l’a ébranlé. 

« Je suis encore nerveux, raconte la victime. Je suis encore à moto, et quand j’arrête à une lumière, je regarde bien dans mes miroirs ! », lance-t-il.

Une plainte a été déposée contre Benoit Boucher, qui demeure hospitalisé.

« Clairement pas dans son état normal »

Selon des témoins, l’agresseur, inconnu de sa victime et des policiers, tenait des propos incohérents.

« Il n’était clairement pas dans son état normal, confie Sabrina Maynard, celle qui s’est réfugiée dans le stationnement des Galeries de Granby pour appeler les secours. Il s’est mis à crier et à courir après la moto. Il a jeté l’homme par terre et lui a demandé s’il voulait se battre quand il s’est relevé. Il était très agressif. »

Étant donné le caractère spontané et violent de l’altercation, la dame dit avoir eu très peur pour sa sécurité et celle de sa fille de huit ans. 

« J’en tremble encore. Ma fille a fait des cauchemars cette nuit », raconte-t-elle.