L’équipe du Diamant a dévoilé mercredi son nouveau piano Steinway de 1919 recouvert de feuilles d’or qui trônera dans le foyer du théâtre de Place d’Youville.
L’équipe du Diamant a dévoilé mercredi son nouveau piano Steinway de 1919 recouvert de feuilles d’or qui trônera dans le foyer du théâtre de Place d’Youville.

Un piano en or pour le Diamant

Geneviève Bouchard
Geneviève Bouchard
Le Soleil
L’équipe du Diamant a dévoilé mercredi un nouvel atout pour le moins flamboyant: un piano Steinway de 1919 recouvert de feuilles d’or qui trônera dans le foyer du théâtre de Place d’Youville.

L’instrument de style Louis-XV a appartenu au compositeur et pédagogue Gilles Tremblay. Ce piano unique a été légué à la Fondation des Violons du Roy par le petit-fils de M. Tremblay, le violoncelliste Raphaël Dubé. 

Le nouveau résident du Diamant offrira l’occasion de bonifier une programmation réduite pour cause de pandémie d’une série de prestations intimes présentées en collaboration avec les Violons du Roy. Les règles sanitaires de distanciation physique s’appliqueront lors de celles-ci. 

Le concert inaugural aura lieu le 16 septembre à 19h30. La pianiste québécoise Louise Bessette sera de la partie, accompagnée de cinq musiciens des Violons du Roy, dont Raphaël Dubé. Des œuvres de Bach, de Debussy, de Mozart, de Messiaen et bien sûr de Gilles Tremblay seront à l’honneur. Cinquante billets au coût de 75 $ seront mis en vente vendredi à lediamant.ca.

Le piano Steinway de 1919 recouvert de feuilles d’or a appartenu au compositeur et pédagogue Gilles Tremblay.